17.08.2018 à 16:58

Présidentielle au BrésilLula doit pouvoir se présenter, selon l'ONU

Un comité d'experts de l'ONU demande au gouvernement brésilien de laisser l'ex-président, actuellement incarcéré, exercer ses droits politiques.

1 / 75
Lula a été condamné en appel à 17 ans de prison contre près de 13 ans en première instance dans une affaire de corruption. (Mercredi 27 novembre 2019)

Lula a été condamné en appel à 17 ans de prison contre près de 13 ans en première instance dans une affaire de corruption. (Mercredi 27 novembre 2019)

AFP
«Le combat n'est pas terminé», a scandé dimanche soir l'ex-président Lula, haranguant une foule galvanisée de plusieurs dizaines de milliers de personnes à Recife (nord-est). (17 novembre 2019)

«Le combat n'est pas terminé», a scandé dimanche soir l'ex-président Lula, haranguant une foule galvanisée de plusieurs dizaines de milliers de personnes à Recife (nord-est). (17 novembre 2019)

AFP
Lula a tenu un premier meeting, moins de 24 heures après sa sortie de prison, s'en prenant au président brésilien Jair Bolsonaro. (Dimanche 10 novembre 2019)

Lula a tenu un premier meeting, moins de 24 heures après sa sortie de prison, s'en prenant au président brésilien Jair Bolsonaro. (Dimanche 10 novembre 2019)

AFP

Le Brésil doit autoriser Lula, détenu pour corruption et blanchiment d'argent, à participer à l'élection présidentielle d'octobre, a statué vendredi le Comité des droits de l'homme de l'ONU.

Ce comité d'experts «demande au Brésil de prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre à Lula (...) d'exercer ses droits politiques depuis sa prison, comme candidat à l'élection présidentielle» de 2018, ajoutant que sa candidature ne pourra être annulée «que lorsque ses appels en justice auront été examinés de façon équitable».

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!