Publié

GenèveL’Université refuse un conférencier ultra-controversé

Quelques semaines après l’accueil du porte-parole du Hamas dans une soirée, l’institution a opposé son veto à la venue de l’essayiste Alain Soral, proche de Dieudonné.

par
Pomey Raphaël
Photomontage: Keystone/DR

Musheer Al Masri oui, Alain Soral non. Sous le feu des critiques de la communauté juive après avoir autorisé la tenue d’une soirée accueillant un membre du Hamas, parti jugé «terroriste» par de nombreux pays, l’Unige vient de prendre une décision autrement plus prudente. Un temps annoncé sur différents sites nationalistes, voire ouvertement racistes, un événement impliquant l’essayiste franco-suisse Alain Soral s’est vu déclarer indésirable par l’Unige.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!