Berne - L’USAM refuse l’extension du certificat Covid
Publié

BerneL’USAM refuse l’extension du certificat Covid

La faîtière des entreprises «rejette fermement» la proposition du Conseil fédéral de rendre obligatoire le certificat sanitaire à titre préventif. Pour elle, il n’y a pas de base juridique.

par
Eric Felley
L’USAM et son président, le conseiller national Fabio Regazzi (C/TI), estime que l’extension du certificat sanitaire ne se justifie pas actuellement.

L’USAM et son président, le conseiller national Fabio Regazzi (C/TI), estime que l’extension du certificat sanitaire ne se justifie pas actuellement.

DR/FB

«La plus grande organisation faîtière de l’économie suisse considère l’extension du certificat obligatoire comme purement motivée par un point de vue de politique sanitaire et non fondée sur des bases factuelles». C’est ainsi que l’Union suisse des arts et métiers (USAM) a communiqué lundi son opposition à la proposition faite mercredi par le Conseil fédéral et dont la consultation s’achève aujourd’hui. L’association estime qu’il s’agit «d’une mesure pour une mesure», pour laquelle «il n’existe aucune base juridique».

Une «ingérence»

«L’extension du certificat obligatoire, poursuit-elle, pour entrer dans les restaurants, les salles de fitness ou se rendre sur son lieu de travail, par exemple, constitue une lourde ingérence dans la liberté personnelle des citoyennes et citoyens et dans les relations entre employés et employeurs. Compte tenu de la situation actuelle, cette ingérence n’est ni proportionnée, ni appropriée».

Soutien réaffirmé à la vaccination

L’USAM estime que la logique de la protection ciblée suffit: «Ce n’est pas un hasard si seule une très faible proportion des infections proviennent des activités économiques. Elles font l’objet partout de plans de protection, de traçage des contacts, de dépistage ou de vaccination. L’USAM exige la poursuite des modèles qui ont empiriquement fait leurs preuves. Un pilier important de la logique de la protection ciblée est la vaccination. Avec les autres organisations économiques, l’USAM a ainsi appelé les entreprises à soutenir la stratégie de vaccination».

Votre opinion

206 commentaires