Résultats: Lyft prévoit de perdre moins d'argent
Publié

RésultatsLyft prévoit de perdre moins d'argent

Le rival d'Uber a présenté mercredi ses résultats trimestriels avec un chiffre d'affaires en forte hausse même si les pertes restent grosses.

Image d'illustration.

Image d'illustration.

AFP

Lyft, le grand rival d'Uber dans le service de véhicule avec chauffeur, se montre plus optimiste pour 2019. Mais même si le chiffre d'affaires a bondi de 72% au deuxième trimestre pour atteindre 867 millions de dollars, l'entreprise continue de perdre abondamment de l'argent.

La perte s'élevait pour la même période à 644 millions de dollars (623 millions de francs) au total, selon un communiqué diffusé mercredi.

Mais la société spécialisée dans la réservation de voitures avec chauffeur a aussi fait preuve sur la période d'une «solide exécution» et «d'avancées importantes» sur son offre, a souligné le patron de l'entreprise, Logan Green, dans le document.

Résultat: le nombre de personnes utilisant Lyft au moins une fois par trimestre a augmenté plus que prévu, de 41% pour atteindre 22 millions de clients. Le montant moyen dépensé par chaque utilisateur durant le trimestre a aussi grimpé plus qu'anticipé, de 22% pour atteindre 39,77 dollars.

Débuts difficiles en bourse

Lyft s'attend donc désormais à un chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année compris entre 3,47 milliards et 3,5 milliards de dollars, contre 3,28 à 3,3 milliards auparavant. Et le groupe ne prévoit plus qu'une perte d'exploitation ajustée de 850 à 875 millions de dollars, contre 1,15 à 1,18 milliard auparavant.

Lyft a connu des débuts difficiles après son arrivée en bourse à la fin mars au prix de 72 dollars l'action, un niveau qu'il n'a plus jamais atteint depuis.

Comme pour son rival Uber, qui dévoilera ses résultats trimestriels jeudi, les investisseurs doutent de sa capacité à atteindre rapidement la rentabilité.

Mercredi, après la diffusion de ses résultats trimestriels, le titre de la société a dans un premier temps bondi dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street, avant de perdre un peu de terrain.

(ats)

Votre opinion