Les anecdotes de Jacky Delapierre: «Lyles n’a voulu s'entraîner que sur le couloir de Bolt en 2012»

Publié

Les anecdotes de Jacky Delapierre«Lyles n’a voulu s'entraîner que sur le couloir de Bolt en 2012»

Monter un meeting comme Athletissima est un métier pas comme les autres. Jacky Delapierre fait ça mieux que personne depuis des années et l'édition 2022 aura encore une affiche de rêve. On vous raconte ça en dix épisodes et on en termine avec le somptueux 200 mètres.

par
Robin Carrel

«Il y aura tout le monde, à part Kenneth Bednarek, qui s'est blessé en Pologne. Sur cette distance, ce qui est incroyable, c'est que des coureurs comme Trayvon Bromell, médaillé de bronze sur 100 mètres aux Mondiaux, est sur la liste d'attente! Dans ce genre de courses, j'ai toujours envie d'avoir un Européen en lice. Cette fois, j'ai pris l'Italien Filippo Tortu. Il est très régulier.

Pour le reste, ce ne sont que les meilleurs! Si je prends les résultats des derniers Championnats du monde, à part Bednarek, les cinq premiers sont là! Parmi eux, forcément, il y a Noah Lyles. Il est arrivé à Lausanne le mercredi 17. Il s'est entraîné depuis à la Pontaise. Deux, quatre fois par jour... J'ai laissé une voiture à son encadrement et à lui, et ils se sont débrouillés comme ça. Je payais l'hôtel et le petit-déjeuner et eux s'occupaient du reste.

Ils sont quatre à être là et avec le physio et tout, ça fait vite de l'argent. Alors je leur ai dit de regarder pour manger de leur côté. Ils ont l'hôtel, de quoi se déplacer, ils font ce qu'ils veulent et ils sont contents. Il faut que je dise à Lyles le couloir qu'avait Usain Bolt quand il avait claqué un 19''58 à la Pontaise en 2012. Il ne veut s'entraîner que sur ce couloir (ndlr: le 6) et il a envie d'aller vite le soir de la compétition. Je connais bien Lance Brauman, son entraîneur. C'est important pour son athlète d'apprivoiser la piste. Il n'y a pas besoin de passer une semaine dessus, hein. Mais comme ça, tu ne découvres pas ce virage le soir-même.

Après, on peut dire qu'on veut aller vite et ça se passe autrement. Ça devrait être un des points forts de la soirée, mais il faut que les conditions soient réunies et que l'athlète ait envie, c'est toujours la même chose. Après, ils ne vont pas courir en 20''20, ça c'est sûr. Son engagement pour Athletissima a été rapide. En mars dernier, on avait déjà réglé l'affaire. Noah avait dit qu'il voulait venir. Le reste du plateau n'a pas été compliqué à monter non plus.

Sur 200 mètres, j'avais une liste d'attente avec dessus des types qui pouvaient être finalistes aux Championnats du monde! J'ai montré la liste des engagés au manager d'un athlète qui voulait venir, en lui demandant lequel je devrais enlever pour faire courir son poulain. Il l'a regardée et m'a dit: «Bon, OK…»»

Toutes les infos sur Athletissima sont à consulter sur le site spécial du matin.ch en cliquant ici.

Ton opinion