États-Unis: «Mad Mike» a fait décoller sa fusée faite main
Actualisé

États-Unis«Mad Mike» a fait décoller sa fusée faite main

Celui qui avait construit une fusée pour prouver que la Terre est plate a fait décoller son engin samedi dernier, se blessant à l'atterrissage.

par
Jonathan Zalts
1 / 14
L'opération était financée par Flat Earth Society, une organisation soutenant l'idée que la Terre est plate.

L'opération était financée par Flat Earth Society, une organisation soutenant l'idée que la Terre est plate.

Facebook
Noize TV

Il l'a fait! Mike Hughes, «Mad Mike» de son surnom, a fait décoller samedi dernier la fusée qu'il a construite dans son garage. Cet Américain de 61 ans s'est propulsé dans les airs à plus de 570 mètres d'altitude avant d'atterrir dans le désert des Mojaves, dans le sud de la Californie.

Une véritable victoire pour ce chauffeur de limousine qui tord ainsi le cou aux critiques. «Je suis fatigué d'entendre des gens dire que je me suis dégonflé et que je n'ai pas construit de fusée. J'ai pris mon courage à deux mains et je l'ai fait», a-t-il déclaré à l'AP.

Pour propulser son engin, Mike Hughes a transformé un mobile home en une rampe de décollage, la modifiant afin de pouvoir décoller à la verticale. L'événement était initialement prévu en novembre dernier mais avait dû être reporté, à cause de problèmes logistiques et d'autorisations.

Pendant l'envol, la fusée a atteint une vitesse estimée à 563 km/h avant le déploiement du premier parachute. Une vitesse trop élevée pour l'atterrissage qui a forcé «Mad Mike» a en déployer un second. «Cette chose peut vous tuer de 10 différentes façons, a-t-il confié. Elle peut vous tuer en un battement de coeur.» En touchant le sol, l'astronaute amateur s'est d'ailleurs légèrement blessé au niveau du dos.

Critiques et railleries

Plus que pour l'exploit, l'opération de Mike Hugues avait également pour but de prendre des clichés révélateurs de la Terre afin de prouver qu'elle est en réalité plate. Une initiative qui avait suscité de vives critiques et autres moqueries de la part de nombreux détracteurs. «J'espère qu'il ne fera pas exploser quelque chose», avait notamment déclaré Jerry Linenger, astronaute de la NASA à la retraite. «Est-ce que je crois que la Terre a la forme d'un frisbee? Je crois que c'est le cas, explique de son côté Mike Hugues. Est-ce que j'en suis sûr? Non, c'est pourquoi je veux aller dans l'espace.»

Ce décollage était ainsi une étape de plus de l'étonnant projet de «Mad Mike». Mais ce mégalomane a également une autre folle ambition pour son avenir: devenir gouverneur. «C'est n'est pas une blague. Je veux le faire», assure-t-il.

Votre opinion