Crise grecque: Madrid va soumettre l'accord sur la Grèceà son Parlement

Actualisé

Crise grecqueMadrid va soumettre l'accord sur la Grèceà son Parlement

Le chef du gouvernement conservateur espagnol Mariano Rajoy annonce son souhait de soumettre au Parlement l'accord de la Grèce avec l'UE, vu l'importance des fonds engagés.

Mariano Rajoy.

Mariano Rajoy.

AFP

Êtes-vous pour ou contre l'accord conclu avec la Grèce? Telle pourrait être en substance la question que le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy adressera à son organe législatif. Il a en effet annoncé ce mercredi 15 juillet son intention de soumettre à l'approbation de son parlement l'accord européen arraché de haute lutte avec la Grèce sur un nouveau plan d'aide d'environ 82 milliards d'euros.

«Même si dans notre pays cette procédure n'est pas obligatoire, mon intention est de le soumettre au Parlement [...] car les fonds qui devront être garantis par les contribuables espagnols sont très importants», a déclaré Mariano Rajoy devant le Congrès (chambre basse) des députés.

Selon une estimation livrée par Mariano Rajoy lundi la facture pour les Espagnols représentera 12% du troisième plan d'aide à Athènes d'un montant de 82 à 86 milliards d'euros.

Frustration

«J'ai la meilleure prédisposition pour que cette affaire se termine de la meilleure manière possible», a cependant ajouté Mariano Rajoy, qui dirige le Parti populaire (PP, droite) majoritaire au Parlement.

Le chef du gouvernement conservateur, réputé exigeant avec Athènes, n'a pas dit à quelle date l'accord serait soumis au vote et rappelé qu'il était conditionné à l'adoption d'un paquet de réformes.

«Beaucoup de temps a été perdu», a ajouté Mariano Rajoy en estimant qu'il était «temps que le gouvernement grec soit sensé et fasse preuve de responsabilité» et en considérant qu'éviter «la frustration» du peuple grec sera «difficile».

(AFP)

Ton opinion