20.10.2020 à 16:04

FootballMafouta, la révélation inattendue de Xamax

Arrivé de quatrième division française à l’intersaison, l’attaquant centrafricain est la révélation du début de saison à Neuchâtel.

von
Brice Cheneval
Louis Mafouta n’a pas connu de difficultés d’adaptation à Neuchâtel.

Louis Mafouta n’a pas connu de difficultés d’adaptation à Neuchâtel.

KEYSTONE

Il est l’un des symboles de ce surprenant Xamax version 2020-2021, entouré d’incertitudes avant le coup d’envoi du championnat et dont on ignorait tout du potentiel. Louis Mafouta est l’une des 17 recrues de l’intersaison et loin d’être la plus clinquante. Arrivé de Grasse, pensionnaire de quatrième division française, l’attaquant centrafricain de 26 ans ne présentait aucune garantie de réussite en Challenge League, bien qu’il ait goûté au niveau international (13 sélections, 3 buts).

Décisif contre GC

Quelques matches lui ont suffi pour convaincre et se rendre indispensable à Neuchâtel. Buteur pour sa première sortie officielle, le 13 septembre en Coupe de Suisse face à Kriens (1-4), Mafouta a confirmé en championnat. En trois apparitions, il totalise une passe décisive et deux réalisations. Dont celle inscrite sur coup franc contre Grasshopper, ce vendredi, qui a offert la victoire aux Rouge et Noir (1-0). Au total, il est impliqué dans quatre des six buts de son équipe depuis le début de saison toutes compétitions confondues.

Mafouta s’est adapté sans mal à son nouvel environnement. «Je sens le changement de niveau entre la D4 française et la D2 suisse, au niveau de l’impact physique et parce que le jeu va plus vite. Mais les caractéristiques de la Challenge League me correspondent. Je fais beaucoup de courses, je prends la profondeur et j’aime jouer physique.»

Une paire prometteuse avec Nuzzolo

Le Centrafricain épate, à l’image de Xamax, vainqueur de ses deux dernières rencontres. «On savait que ça allait prendre du temps pour que la mayonnaise prenne mais c’est plus rapide que prévu», s’étonne-t-il. Malgré les deux défaites initiales devant Kriens (1-3) et Schaffhouse (0-3), l’intéressé n’a pas douté: «On faisait beaucoup d’erreurs, on donnait des buts. Mais, dans le jeu, nous n’étions pas si mal. On savait que cela viendrait, on n’a pas paniqué. Le groupe vit bien depuis le début, on commence à trouver des automatismes et on se connaît de mieux en mieux.»

«On faisait beaucoup d’erreurs, on donnait des buts. Mais, dans le jeu, nous n’étions pas si mal. On savait que cela viendrait, on n’a pas paniqué»

Louis Mafouta, attaquant de NE Xamax

Cela vaut notamment avec son partenaire en pointe: l’inusable Raphaël Nuzzolo. Au sein d’un Xamax totalement remanié cet été et reparti d’une page quasi-blanche, leur association constitue un axe fort sur lequel peut s’appuyer Stéphane Henchoz pour bâtir son équilibre collectif. «On s’entend très bien avec Raphaël. C’est un vrai joueur de ballon. C’est un plaisir et un régal de jouer avec quelqu’un comme lui. En plus de cela, il donne beaucoup de conseils et fédère tout le monde.»

S’il continue sur sa lancée, Louis Mafouta devrait lui aussi mettre tout le monde d’accord.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
12 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Humbert G

21.10.2020 à 10:37

Joueur très puissant, avec un gros abattage pour fatiguer la défense ! A coup sûr une excellente recrue pour XAMAX ! Bienvenu au Louis !

Firelord

20.10.2020 à 18:49

Hallucinant comme certains commentaires racistes peuvent être autorisé par le modérateur...

FC Freutereule

20.10.2020 à 18:36

Il y en a 4 a 5 de talents a Xamax qui risquent de pas faire long une fois qu ils seront au top !