Publié

INTERVIEWMAHERSHALA ALI: «Je n'ai jamais désiré être une star»

L'acteur de 44 ans a gagné un Golden Globe pour son interprétation dans «Green Book» et est le héro de la saison 3 de «True Detective». Rencontre.

par
Henri Arnaud
Viggo Mortensen incarne le chauffeur d'un grand pianiste dans les USA des années 60, joué par Mahershala Ali, dans «Green Book».

Viggo Mortensen incarne le chauffeur d'un grand pianiste dans les USA des années 60, joué par Mahershala Ali, dans «Green Book».

Par le passé, on l'a vu dans «New York: unité spéciale», «Treme» et le feuilleton culte de science-fiction «Les 4400». Mais Mahershala Ali aura dû attendre d'arriver à la quarantaine pour être une star de Hollywood.

Il vient de remporter un Golden Globe pour son interprétation dans «Green Book», également récompensé comme meilleur film. Dans nos salles actuellement.

«Green Book» est basé sur une histoire vraie. De quoi s'agit-il?

Dans les années 60 en Amérique, un livre vert était édité chaque année pour les Noirs qui voulaient faire du tourisme dans leur pays et visiter différents endroits sans risque de se faire assassiner. C'est un guide donné dans les hôtels, restaurants et boutiques où les Noirs avaient le droit de rentrer. Le film suit un pianiste noir et son chauffeur blanc alors qu'il roule d'une ville à l'autre pour des concerts. Plus ils descendent dans le sud des États-Unis et plus le racisme et la ségrégation est évidente.

L'un des secrets de la réussite de «Green Book» est le duo que vous formez avec Viggo Mortensen. Quelle a été votre approche pour créer cette complicité entre vous?

C'est la question la plus difficile, car il n'y a pas de secret. L'étincelle se déclenche ou pas dès la première rencontre entre deux comédiens. C'est comme essayer d'expliquer pourquoi l'on tombe amoureux d'une personne plutôt qu'une autre. Concernant Viggo, j'ai toujours admiré son travail et je savais qu'il était un homme extraordinaire. Je l'avais croisé à diverses occasions et il a du cœur. Il m'a semblé un homme bon. Nous avons appris à mieux nous connaître lors des dix heures de lecture du scénario ensemble avant même le premier jour de tournage.

Que dire de l'homme que vous incarnez ?

J'incarne Don Shirley, le musicien et Viggo est Tony Lip, le videur italo-américain qui devient son chauffeur. Et ces deux hommes ont vraiment existé. Il m'est souvent arrivé d'agacer d'autres acteurs car je suis très méticuleux dans ma préparation, donc j'ai tout voulu savoir de ce pianiste. Chaque détail compte pour moi, chaque geste, chaque élément du décor. On m'a déjà reproché de perdre du temps avec ça. Et bien Viggo est pire que moi (rires). Ce qui était génial car nous voulions tous les deux que chaque scène soit méticuleusement authentique.

Vous êtes également le héros de la saison 3 de «True Detective»

Travailler avec Viggo Mortensen m'a réconforté dans mon amour des détails et j'ai justement emmené cela avec moi dans l'Arkansas où j'ai enchaîné «True Detective» juste après «Green Book». Quand on tourne une série policière ou un thriller il est encore plus important de s'assurer que chaque élément fonctionne pour captiver les téléspectateurs.

Dans «True Detective», vous incarnez 3 versions du personnage à différentes périodes de sa vie. Est-ce une expérience intéressante ?

C'était dur et, pour tout vous dire, j'ai voulu être ce détective car c'était un vrai challenge. On ne m'a pas proposé ce rôle, c'est moi qui me suit battu pour l'obtenir. J'ai envoyé au producteur des photos de mon grand père qui était un officier de police en Californie dans les années 60 et 70. Je voulais lui prouver que le scénario serait encore plus fort si le personnage était noir au lieu d'un blanc.

Beaucoup de lecteurs du «Matin» vont probablement vous reconnaître pour vos apparitions dans «House of Cards», «Les experts» ou «Les 4400» par exemple...

Moi, star d'une série TV? non merci! Je n'ai jamais désiré être une star, juste un acteur qui bosse et arrive à payer ses factures. J'ai toujours choisi un bon rôle comme celui de Remi dans «House of Cards» à une proposition de feuilleton sans intérêt, même si on me donnait le personnage principal.

Ton opinion