Publié

SyrieMaintenir Bachar el-Assad serait désormais accepté

Selon le président iranien, la communauté internationale préférerait que le président syrien reste au pouvoir, afin de lutter contre le terrorisme.

Le président iranien Hassan Rohani est persuadé que même les Occidentaux sont désormais d'accord pour qu'Assad reste au pouvoir en Syrie.

Le président iranien Hassan Rohani est persuadé que même les Occidentaux sont désormais d'accord pour qu'Assad reste au pouvoir en Syrie.

AP, Keystone

Hassan Rohani a affirmé qu'il existait désormais un large consensus international pour le maintien du président syrien Bachar el-Assad, afin de contrer le terrorisme, dans une interview sur CNN dimanche.

«Je pense qu'aujourd'hui tout le monde a accepté que le président Assad devait rester (ndlr: au pouvoir) afin de combattre les terroristes», a déclaré le président iranien, ajoutant que ce n'est qu'une fois que ce combat serait en passe d'être gagné que «d'autres plans devraient être mis en oeuvre pour que soient entendues les voix de l'opposition» syrienne.

«En Syrie, notre premier objectif est de combattre les terroristes et de les défaire, et nous n'avons pas d'autre solution que de renforcer l'autorité centrale et le gouvernement comme les principaux centres de pouvoir», a-t-il déclaré.

Le maintien, même transitoire, du président syrien, considéré par les Occidentaux et les pays arabes comme le principal responsable du sanglant conflit qui a fait plus de 240'000 morts depuis 2011, est de plus en plus ouvertement évoqué, y compris par les chancelleries occidentales.

«L'Iran et les Etats-Unis n'ont pas de discussions directes sur la Syrie», a précisé Hassan Rohani, mais Téhéran discute avec les Européens et d'autres, qui sont en contact avec les Etats-Unis, a-t-il souligné.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!