Hockey sur glace: Mais au fait, c'est qui ce Timo Meier?

Publié

Hockey sur glaceMais au fait, c'est qui ce Timo Meier?

Ce mercredi contre la Biélorussie (16h15), l'équipe de Suisse accueillera son cinquième joueur de NHL: Timo Meier. Peut-être le moins connu.

par
De notre envoyé spécial Grégory Beaud
Copenhague
Timo Meier est arrivé mardi à Copenhague.

Timo Meier est arrivé mardi à Copenhague.

Keystone

Cinq joueurs de NHL. Dans l'histoire du championnat du monde, jamais la Suisse n'avait pu compter sur autant de talent en provenance du prestigieux championnat nord-américain. Timo Meier (San Jose) va renforcer la sélection de Patrick Fischer dès aujourd'hui face à la Biélorussie. Il complète la délégation déjà composée de Nino Niederreiter (Minnesota), Sven Andrighetto (Colorado), Mirco Müller (New Jersey) et Dean Kukan (Columbus). Pourtant, à l'instar de Müller, Meier n'a jamais disputé le moindre match avec l'équipe de Suisse «des grands». Au pays, il est probablement le joueur de NHL le moins connu. Voilà à quoi s'attendre.

Un solide gabarit

Le premier atout de Timo Meier est sa stature. Haut de 184 cm, il pèse près de cent kilos, ce qui fait de lui un ailier ultra-physique. Dans cette équipe de Suisse beaucoup plus grande et robuste que lors des précédents tournois, l'Appenzellois sera parfaitement dans le moule. Il n'a pas peur d'aller au contact et peut tout aussi bien jouer dans une ligne à vocation défensive qu'offensive. Sa masse musculaire ne l'empêche pas d'être un joueur toujours prompt à se projeter en contre-attaque.

Un instinct de buteur

Premier match de NHL, premier shoot, première réussite. Timo Meier n'a pas attendu bien longtemps avant de faire parler son sens du but au plus haut niveau. Drafté en 9e position par les San Jose Sharks, il a gentiment été intégré dans l'équipe californienne après un passage par la AHL. Après une première saison d'apprentissage, il a donné la pleine mesure de son potentiel lors de son second exercice. Aligné durant 81 matches, il a inscrit 21 buts, ce qui fait de lui le deuxième meilleur buteur à croix blanche derrière Kevin Fiala (23), mais devant Nico Hischier (20).

Un joueur de power-play

Dès sa deuxième saison en NHL, Timo Meier a été aligné en supériorité numérique. S'il n'est pas le joueur le plus spectaculaire de la ligue, il est par contre doté d'un sens du placement rare. Toujours prompt à se ruer sur les rebonds, il est également habile dans les déviations. Si l'on ajoute à cela son imposante stature, il est devenu un atout au moment de jouer en power-play. Malgré les trois buts inscrits contre la République tchèque dans cet exercice, son apport ne sera pas de trop dans cette situation spéciale qui n'est pas le point fort de cette sélection.

Un tir précis et fulgurant

Timo Meier est capable de lancer vite et fort. C'est l'une de ses principales caractéristiques. C'est aussi pour cela qu'il a dépassé la barre des 20 buts lors de sa deuxième saison en NHL, sa première complète. Tout au long de son développement, il a toujours inscrit plus de réussites que distribué de passes décisives. Un profil finalement assez rare pour un joueur suisse. Et Patrick Fischer doit se réjouir de pouvoir ajouter une menace supplémentaire à son alignement.

Ton opinion