12.03.2015 à 14:15

Mais où est Vladimir Poutine? Les Russes s'interrogent

Absence prolongée

La Russie s'interrogeait jeudi sur l'état de santé de Vladimir Poutine, absent de la vie publique depuis une semaine, alors que le Kremlin n'avait de cesse d'assurer que le président russe va bien.

Vladimir Poutine est absent de la vie publique depuis une semaine. Il a notamment reporté son voyage au Kazakhstan, ex-république soviétique d'Asie centrale, et la signature d'un accord sur le renforcement de la coopération avec l'Ossetie du Sud.

Vladimir Poutine est absent de la vie publique depuis une semaine. Il a notamment reporté son voyage au Kazakhstan, ex-république soviétique d'Asie centrale, et la signature d'un accord sur le renforcement de la coopération avec l'Ossetie du Sud.

ARCHIVES, Keystone

Où est le président Vladimir Poutine? La Russie s'interrogeait ce jeudi 12 mars sur l'état de santé de son dirigeant, absent de la vie publique depuis une semaine, alors que le Kremlin n'avait de cesse d'assurer qu'il était sain et sauf. «Il est tout à fait en bonne santé», a affirmé ce jeudi 12 mars le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, à la radio Echo de Moscou.

La dernière apparition publique du président russe remonte au 5 mars, le jour où il a accueilli le premier ministre italien Matteo Renzi, venu chercher le soutien de Moscou dans le dossier libyen.

Depuis, Vladimir Poutine, 62 ans, a reporté son voyage au Kazakhstan, ex-république soviétique d'Asie centrale, et la signature d'un accord sur le renforcement de la coopération avec l'Ossetie du Sud, une république séparatiste géorgienne, initialement prévus cette semaine.

Ancien agent du KGB qui cultive toujours l'image d'un homme fort, Vladimir Poutine ne va pas par ailleurs assister à une réunion annuelle des services secrets russes (FSB) «en raison d'un agenda très chargé», a indiqué Dmitri Peskov, cité par l'agence de presse Ria Novosti, précisant que «toutes les rencontres n'étaient pas publiques».

Interrogé sur l'état de santé du président, Dmitri Peskov a affirmé, selon une expression courante en Russie, que la poignée de main de Vladimir Poutine lui permettait de «casser la main» de son interlocuteur.

«Quand le soleil apparaît et que ça commence à sentir le printemps, les gens commencent à délirer», a expliqué Dmitri Peskov, cité par l'agence de presse TASS, en référence à ceux qui font circuler les rumeurs sur des problèmes de santé présumés du président.

En 2012, la santé de Vladimir Poutine avait déjà été l'objet de spéculations en Russie après l'annulation de plusieurs voyages à l'étranger et lorsqu'il était apparu en public en boitant. Le Kremlin avait alors expliqué que le président souffrait d'une ancienne blessure sportive au dos.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!