09.01.2017 à 22:25

Maison blanche: le gendre de Trump sera conseiller

Etats-Unis

Epoux d'Ivanka Trump, Jared Kushner devrait avoir un lien direct avec le président.

1 / 50
Le Pentagone mène une enquête sur les paiements russes reçus par Michael Flynn, ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump. L'enquête doit déterminer s'il a accepté de l'argent provenant de gouvernements étrangers sans obtenir d'autorisation préalable. (Jeudi 27 avril 2017)

Le Pentagone mène une enquête sur les paiements russes reçus par Michael Flynn, ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump. L'enquête doit déterminer s'il a accepté de l'argent provenant de gouvernements étrangers sans obtenir d'autorisation préalable. (Jeudi 27 avril 2017)

AFP
Les ministres allemand et américain des Finances ont échangé à la veille de l'ouverture du G20 Finances. (Jeudi 16 mars 2017)

Les ministres allemand et américain des Finances ont échangé à la veille de l'ouverture du G20 Finances. (Jeudi 16 mars 2017)

Keystone
Dina Powell, une banquière arabo-américaine née au Caire, a été nommée adjointe du conseiller à la sécurité nationale. (Mercredi 15 mars 2017)

Dina Powell, une banquière arabo-américaine née au Caire, a été nommée adjointe du conseiller à la sécurité nationale. (Mercredi 15 mars 2017)

AFP

Le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, va être nommé conseiller à la Maison blanche, a déclaré lundi un membre de l'équipe de transition du futur président des Etats-Unis. Il confirmait une information donnée par la chaîne NBC.

La nomination du mari d'Ivanka Trump, la fille aînée du futur 45e président des Etats-Unis, pourrait poser un problème juridique, la loi fédérale interdisant normalement à un président, au nom de la lutte contre le népotisme, de nommer des membres de sa famille au sein de son administration.

Ancien élève d'Harvard, diplômé de droit de la New York University, M. Kushner, qui dirige le groupe immobilier familial, travaille avec son beau-père depuis 2015. Il a su s'imposer dans l'organigramme de la campagne présidentielle de Trump et a été associé à la plupart des décisions.

Pas une surprise

Le voir poursuivre au côté de son beau-père ne constitue pas une surprise, mais on ignorait jusqu'alors quel serait son rôle. Sa nomination comme conseiller ne nécessitera pas une confirmation par le Sénat.

Jared Kushner possède également un hebdomadaire, le New York Observer, qu'il s'est offert pour ses vingt-cinq ans mais cherche à céder, selon les informations diffusées le mois dernier par le site Women's Wear Daily.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!