Actualisé

MétéoMalgré une nuit froide, janvier a été doux en Suisse

Le mercure est descendu jusqu'à moins 30 degrés Celsius dans le canton de Schwyz dans la nuit de mardi à mercredi, un nouveau record pour 2014. En Suisse romande, les températures ont été plus clémentes.

1 / 80
En raison du manque de pluie en juin, le danger d'incendie de forêts a augmenté dans certaines régions de Suisse, en particulier dans le canton du Jura. (20 juin 2014)

En raison du manque de pluie en juin, le danger d'incendie de forêts a augmenté dans certaines régions de Suisse, en particulier dans le canton du Jura. (20 juin 2014)

Keystone
Des personnes profitent du soleil et des températures chaudes à Baby-Plage, ce dimanche 8 juin 2014 a Genève.

Des personnes profitent du soleil et des températures chaudes à Baby-Plage, ce dimanche 8 juin 2014 a Genève.

Keystone
Des personnes profitent du soleil et des températures chaudes à Baby-Plage, ce dimanche 8 juin 2014 a Genève.

Des personnes profitent du soleil et des températures chaudes à Baby-Plage, ce dimanche 8 juin 2014 a Genève.

Keystone

Dans l'ensemble, le mois de janvier a été nettement plus doux que la norme, relève MeteoNews dans un communiqué.

La nuit passée, qui a été la plus froide de l'hiver, les températures les plus basses ont été enregistrées à Glattalp (SZ), avec -31 degrés. Il a également fait -24 degrés au col de l'Ofen (GR), -23,5 à Samedan (GR), -21,8 à Ulrichen (VS) et -19,4 à Andermatt (UR), précise le communiqué.

En Suisse romande, les températures ont été plus clémentes. On n'a mesuré «que» -10,8 à La Brévine (NE), surnommée la «Sibérie de la Suisse», a indiqué MétéoSuisse, joint par l'ats. Le mercure est descendu à -9,9 à Montana (VS), -8,8 à Château-d'Oex (VD) ou -5,6 à Payerne (VD).

Nettement plus doux que la norme

Malgré cette nuit froide, l'hiver n'a jamais vraiment démarré et l'ensemble du mois de janvier s'est révélé nettement plus doux que la norme, a indiqué SRF Meteo, la rédaction spécialisée de la télévision publique alémanique. Sur le Plateau, les températures ont été en moyenne 3 degrés plus élevées que d'habitude, et même de 4 degrés dans les régions à foehn de Suisse orientale.

Au Tessin, les valeurs ont été trop élevées de 1 à 2 degrés. C'est surtout durant les dix premiers jours de janvier que le mercure s'est affolé en Suisse, avec, par exemple le 9 janvier, 12 à 13 degrés sur le Plateau et même 14 à Adelboden, dans l'Oberland bernois.

Mais les records mensuels ont été enregistrés lors des phases de foehn, avec 15,8 à Bad Ragaz (SG) le 19 janvier et 14,9 à Lugano (TI) le 21.

Records de précipitation au sud

S'agissant des précipitations, elles ont été à peu près conformes aux normes sur le Plateau, mais nettement trop abondantes au sud. Au Monte Generoso (TI), plus de 300 millimètres sont tombés, alors que les autres stations de mesures du Tessin ont enregistré 150 à 200 millimètres, soit environ 2,5 fois les valeurs sur le long terme.

Du coup, des records de couche neigeuse pour cette période de l'année ont été mesurés en divers endroits du sud des Alpes: 2,02 mètres au San Bernardino (TI/GR) - record des 60 dernières années pour la mi-janvier - ou 2,22 mètres au Corvatsch (GR), record absolu pour janvier. Les quantités ont en revanche été inférieures à la moyenne au nord et au nord-est des Alpes.

Soleil peu généreux

Après un mois de décembre particulièrement ensoleillé, les rayons se sont faits rares en janvier. A part dans quelques parties de la Suisse du nord-est, l'ensoleillement a été bien en dessous des valeurs coutumières.

La grande irruption de l'hiver n'est pas encore pour tout de suite, prévient enfin SRF Meteo. Quelques flocons arriveront certes ces prochains jours jusqu'en plaine, mais ils fondront rapidement. L'après-midi, les températures oscilleront en effet entre 2 et 7 degrés.

(ats)

Votre opinion