Hockey sur glace - Malgré une révolte passagère, Ajoie chute encore
Publié

Hockey sur glaceMalgré une révolte passagère, Ajoie chute encore

Face à Lugano, le HC Ajoie s’est longtemps accroché, sans parvenir au final à briser sa longue chaîne de revers (3-7). Celle-ci s’étend désormais à 13 défaites de suite.

par
Julien Boegli
(Porrentruy)
Malgré une belle performance de Jérôme Leduc (au centre), le HC Ajoie a enchaîné une 13e défaite consécutive.

Malgré une belle performance de Jérôme Leduc (au centre), le HC Ajoie a enchaîné une 13e défaite consécutive.

Urs Lindt/freshfocus

C’est une fois encore avec une légion étrangère réduite à deux hommes (Devos et Leduc) que le HC Ajoie a reçu Lugano mardi soir. Sans les Québécois Maxime Fortier et Jonathan Hazen (blessés), ni Guillaume Asselin et Sebastian Wännström (encore soumis au protocole Covid), le contexte ne prêtait guère à l’optimisme.

Les trois premières minutes, largement favorables à des visiteurs qui ont manqué de peu l’ouverture (poteau de Romain Loeffel), auguraient d’une nouvelle soirée de galère. Après une moitié de période globalement encourageante, les Ajoulots ont concédé deux buts en l’espace de cinq minutes. Comme trois jours plus tôt contre Zurich, ils ont payé un lourd tribut à leur manque de réactivité devant leur cage. Esseulé, Tim Traber en a profité pour donner l’avantage à sa formation (10e), avant qu’Alessio Bertaggia, à l’affût dans un dense trafic devant Tim Wolf, ne double la mise (15e).

Leduc réveille Ajoie

Minée par une série de défaites qui dure depuis deux mois à présent, le moral en berne, une nouvelle déroute semblait se préparer pour la lanterne rouge de Porrentruy. Mais contre toute attente, celle-ci s’est relevée. Phil-Michaël Devos a d’abord pris son temps pour ajuster le montant du but gardé par Niklas Schlegel (18e) avant que son compère Jérôme Leduc ne réduise l’écart lors de la première période de supériorité numérique ajoulote.

La réalisation de l’arrière québécois a eu comme un effet stimulant sur le patient ajoulot asthénique, qui a retrouvé des intentions offensives et une certaine fantaisie dans son hockey après la première pause. Parfaitement servi par Lars Frei, qui venait alors de manquer une occasion gigantesque d’égaliser, Reto Schmutz a inscrit son troisième filet de l’hiver (2-2). Le trio offensif complété par Devos a dès lors sorti les crocs. Mais c’est bien Thibault Frossard, tout seul au second poteau, qui a manqué de peu le 3-2, la canne de Chiesa déviant juste ce qu’il faut la rondelle devant le centre jurassien (24e).

La rencontre s’est ensuite emballée et on a senti que le HCA pouvait mettre à terre des Tessinois battus jusque-là lors de leurs trois sorties de 2022 et qui ne transpirent pas non plus la confiance. Schmutz et Devos, dans cette même 31e minute, auraient pu faire basculer le match. Auraient, seulement…

Manque de jus

Car derrière, Mark Arcobello s’est lui saisi des espaces accordés par l’adversaire pour donner de l’air à son banc. Le top scorer américain des «Bianconeri» a finement joué le coup, attendant patiemment que le gardien Wolf soit allongé au sol avant de loger le puck au fond des filets (35e). Deux minutes plus tard, Luca Fazzini, d’une reprise violente à 5 contre 4, gommait totalement le travail accompli jusque-là par Ajoie (2-4).

Le risque, considérable, était alors que les joueurs de Gary Sheehan rendent les armes. Mais Leduc a ravivé une fois encore la flamme. C’est dans des moments pareils que l’on se rend compte que le défenseur québécois, longtemps blessé cette saison, a manqué dans le dispositif jurassien. Son rendement offensif lors des trois derniers matches – quatre buts – est ainsi quatre fois supérieur à l’ensemble des éléments qui composent l’offensive. C’est dire!

Dans le dernier tiers, les choses ont alors repris leur cours normal. Le HCA n’avait plus les forces nécessaires pour revenir une seconde fois et Lugano ne s’est pas gêné pour en inscrire trois supplémentaires.

Vendredi, Ajoie accueillera le champion de Suisse Zoug avec certainement quatre étrangers. Enfin, espérons-le pour lui.

Ajoie – Lugano 3-7 (1-2, 2-2, 0-3)

Votre opinion