Football: Manchester City mate Chelsea et se relance pour le titre
Publié

FootballManchester City mate Chelsea et se relance pour le titre

Logiques vainqueurs à Stamford Bridge (3-1), les Citizens reviennent à 4 points de Liverpool et Manchester United, co-leaders.

par
Sport-Center
Les joueurs de Manchester City peuvent avoir le sourire.

Les joueurs de Manchester City peuvent avoir le sourire.

AFP

Manchester City, pourtant privé de plusieurs joueurs positifs au Covid-19, a largement dominé le choc de la 17e journée de Premier League sur la pelouse de Chelsea (3-1) dimanche et s’est repositionné dans la course au titre.

Grâce à ce succès à Stamford Bridge, les hommes de Pep Guardiola remontent à la 5e place, à quatre points du leader Liverpool qui se déplace à Southampton lundi soir. Mais les Mancuniens comptent deux matches en moins par rapport aux Reds.

De son côté, Chelsea rétrograde à la 8e place et perd du terrain sur les équipes de tête.

Les Blues ont décidément un problème contre les plus grosses équipes à domicile. Après avoir perdu contre Liverpool (0-2), puis fait deux matches nuls contre Tottenham (0-0) et Séville en Ligue des champions (0-0), ils ont perdu pied contre Manchester dans des proportions vraiment inquiétantes.


La domination de City a été très nette face au club le plus dépensier du dernier mercato qui n’a fait illusion que pendant quinze minutes, en tout début de match. La possession de balle (66% à la fin du premier quart d’heure) était d’ailleurs trop importante pour être réelle.

Le piège tendu par Pep Guardiola - laisser l’initiative en attendant quelques courants d’air - a parfaitement fonctionné, et a permis aux Citizens de marquer à presque chaque incursion dans la surface de Chelsea.

Mal aligné, trop lent ou carrément absent, Thiago Silva a livré sa pire performance depuis son arrivée à Chelsea et a été impliqué sur les trois buts d’Ilkay Gündogan (18e), Phil Foden (20e) et Kevin De Bruyne (34e).

Passage de l’an difficile pour Chelsea

Il n’a pas été aidé par Kurt Zouma, assez fébrile également, ni N’Golo Kanté, dépassé comme rarement au milieu de terrain. Alors qu’Olivier Giroud est resté sur le banc, le trio offensif Pulisic-Werner-Ziyech n’a pas du tout été inspiré.

Manchester City s’est contenté de contrôler le jeu en seconde période, face à une équipe qui avait déjà abdiqué, même si Callum Hudson-Odoi a réduit la marque dans les derniers instants (90+2).

Ce choc confirme que la principale victime des fêtes de fin d’année, si tortueuses en Premier League, est bien Chelsea. Les Blues n’ont pris qu’un point en trois matches. La formation de Frank Lampard est à trois points de la quatrième place qualificative pour la Ligue des champions, mais l’écart pourrait s’accroître en raison de matches décalés.

Leicester reprend des couleurs

Après deux matches nuls contre Manchester United (2-2) et à Crystal Palace (1-1), Leicester a renoué avec la victoire à Newcastle (2-1).

Ce succès permet à la formation de Brendan Rodgers de reprendre sa troisième place, et un peu de marge dans une première partie de classement très serrée, avec dix équipes qui se tiennent en sept points.

Les hommes forts du onze habituel (notamment Vardy, Tielemans ou Wesley Fofana) étaient de retour et n’ont pas eu de réelle difficulté à s’imposer face à une formation de Newcastle toujours aussi pâle qui reste sur six matches sans victoire.

La décision s’est faite en seconde période grâce à James Maddison (55e) et Youri Tielemans (72e), avant la réduction du score d’Andy Carroll (82e), qui n’avait plus marqué en Premier League depuis avril 2018.

Après deux nuls consécutifs, Leicester retrouve ainsi le goût de la victoire et en profite pour grimper à la troisième place.

Votre opinion

0 commentaires