Actualisé

FootballManchester City sur le podium, Tottenham ralentit

Les Mancuniens ont battu Brighton et prennent la troisième place pour la première fois de la saison. Les Spurs ont perdu des points.

Phil Foden a marqué le seul but de la rencontre sur cette frappe ras-de-terre.

Phil Foden a marqué le seul but de la rencontre sur cette frappe ras-de-terre.

AFP

Manchester City s’est hissé sur le podium de la Premier League pour la première fois de la saison en battant Brighton (1-0), mercredi, lors de la 18e journée.

Avec 32 points et une différence de but de +12, les Sky Blue passent devant Leicester et Everton, qui affichent le même nombre de points, mais une longueur derrière Liverpool et quatre derrière le voisin United.

Les hommes de Pep Guardiola ont cependant encore un match en retard par rapport à ces quatre formations.

Brighton se maintient, lui, tout juste hors de la zone rouge, 17e avec 14 points, soit trois de mieux que Fulham, mais les Londoniens ont disputé trois matches en moins que les «Seagulls».

Des airs de favori

Invaincus depuis 15 matches toutes compétitions confondues, dont 12 sans encaisser de but, les hommes de Pep Guardiola ont des airs de favori dans une course au titre très indécise et très serrée cette saison.

Le gâchis offensif reste encore très important - Kevin de Bruyne ou Bernardo Silva ont notamment raté des occasions nettes, alors que Raheem Sterling a envoyé dans les nuages un penalty dans le temps additionnel -, ce qui les a laissés jusqu’au bout à la merci d’une égalisation de Brighton, très courageux.

Bon calendrier

Mais le but de Phil Foden juste avant la pause, d’un bel enchaînement conclu par une frappe à ras-de-terre et au ras du poteau, a suffi à leur bonheur (1-0, 44e).

City pourrait ne pas s’arrêter là, avec un calendrier qui va leur proposer encore deux matches à domicile, contre l’équipe de milieu de tableau, Crystal Palace (13e), dimanche, puis pour un match en retard contre Aston Villa le mercredi suivant.

Tottenham gâche encore

La troisième place de City doit aussi beaucoup au nouveau raté de Tottenham qui a encore laissé filer une victoire qui lui tendait les bras (1-1).

Cette fois c’est Fulham, qui rattrapait son match en retard de la 16e journée, repoussé en raison de cas de Covid chez le promu, qui en a profité, avec un scénario déjà vu plusieurs fois cette saison mais dont les Spurs et leur entraîneur José Mourinho ne semblent jamais tirer la leçon.

Tottenham avait réussi à ouvrir le score sur une action des plus épurées: une ouverture en diagonale de Pierre-Emile Hojberg vers Sergio Reguilon sur la gauche, dont le centre brossé au deuxième poteau avait trouvé la tête imparable de Harry Kane pour un but avec l’aide du montant (1-0, 25e).

Areola en forme

L’avantage à la pause était minimal, notamment à cause de la belle prestation d’Alphonse Areola dans les cages des Cottagers, qui s’était interposé avec brio devant Son Heung-Min (19e, 23e).

Mais au retour des vestiaires, plutôt que de chercher à enfoncer le clou, Tottenham a laissé Fulham revenir dans le match.

Les Spurs ont bien cru tuer tout suspense à la 72e quand Son, décidément très malheureux mercredi soir, a trouvé le poteau.

Mais dans la minute qui a suivi, un superbe débordement d’Ademola Lookman a trouvé la tête d’Ivan Cavaleiro (1-1, 74e) pour un nul qui n’est finalement que justice.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

EncoreDuFoot

13.01.2021 à 22:55

Lol ! Du foot !