Football - Manchester United qualifié pour les huitièmes de finale
Publié

FootballManchester United qualifié pour les huitièmes de finale

Les Mancuniens ont gagné à Villarreal dans le groupe de Young Boys en Ligue des champions et sont sûrs de jouer le tour suivant.

Cristiano Ronaldo a ouvert la marque pour Manchester United.

Cristiano Ronaldo a ouvert la marque pour Manchester United.

AFP

Manchester United s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions mardi en battant Villarreal 2-0, lancé par l’inévitable Cristiano Ronaldo, dans le premier match depuis le limogeage de l’entraîneur Ole Gunnar Solksjær.

Les Mancuniens s’en sont remis, comme souvent cette saison, à leur buteur portugais (78e) dans le dernier quart d’heure pour se défaire de l’équipe d’Unai Emery, qui avait jusque-là dominé les débats. Libérés, les Red Devils ont ensuite assuré leur succès sur un contre conclu par Jadon Sancho (90e) et resteront en tête du groupe F (10 points) à l’issue de cette journée.

Largués dans la course pour le titre en Premier League (huitièmes à 12 points de la tête) après leur lourde défaite face à Watford (4-1), les Mancuniens peuvent toujours croire à un sacre continental.

Choix forts de Carrick

Pour son premier match en tant qu’entraîneur principal par intérim, Michael Carrick avait effectué des choix forts: le meneur de jeu portugais Bruno Fernandes, moins performant depuis plusieurs semaines, a été laissé sur le banc, au contraire de Donny van de Beek, boudé lors du mandat d’Ole, et du Français Anthony Martial.

Mais c’est Villarreal qui a eu la maîtrise du jeu et s’est procuré le plus d’occasions: Moi Gomez, sur une frappe du pied gauche (5e), puis Trigueros (27e), sur la droite de la surface de réparation cette fois, ont forcé David De Gea à s’employer.

En seconde période, les Red Devils ont continué de subir et le gardien mancunien a encore sauvé les siens en détournant, d’une manchette, une reprise de volée à mi-hauteur de Trigueros (59e).

Le 140e de Ronaldo

C’est ensuite le gardien de Villarreal, Rulli, qui s’est illustré en gagnant son duel face à Jadon Sancho (71e), sur une des rares incursions mancunienne dans la surface adverse.

Et puis le miracle a eu lieu: Cristiano Ronaldo, tout heureux de voir le ballon lui revenir après un mauvais contrôle d’Étienne Capoue, bien pressé par Fred, a idéalement dosé son lob du gardien, avancé, marquant déjà son sixième but lors de cette campagne de Ligue des champions, le 140e dans cette compétition.

Le Portugais a même failli bisser quelques minutes plus tard, mais son extérieur du pied, trop croisé, a filé sur la gauche des cages de Rulli.

(AFP)

Votre opinion