Grèce: Manif contre l'accord sur la «Macédoine du Nord»
Publié

GrèceManif contre l'accord sur la «Macédoine du Nord»

Des milliers de Grecs s'opposant à l'appellation «République de Macédoine du Nord» ont défilé dimanche à Thessalonique.

Manifestation à Thessalonique contre l'accord bilatéral visant à rebaptiser le voisin du nord en «République de Macédoine du Nord». (Dimanche 24 juin 2018)

Manifestation à Thessalonique contre l'accord bilatéral visant à rebaptiser le voisin du nord en «République de Macédoine du Nord». (Dimanche 24 juin 2018)

AFP

Plusieurs milliers de Grecs ont manifesté dimanche à Thessalonique contre l'accord bilatéral visant à rebaptiser le voisin du nord en «République de Macédoine du Nord». La veille, un millier de personnes ont aussi protesté en Macédoine contre ce changement.

«Politiciens traîtres», pouvait-on lire sur les banderoles grecques brandies par certains des quelque 4000 manifestants, a rapporté un journaliste de l'AFP. Certains manifestants - pour la plupart de la mouvance d'extrême droite - s'en sont pris aux bureaux locaux des partis de gouvernement Syriza et Anel. La police a lancé des grenades lacrymogènes pour les disperser.

La Grèce et les autorités de Skopje ont signé le 17 juin un accord historique pour rebaptiser l'ex-république yougoslave de Macédoine (ARYM) en «Macédoine du Nord». L'accord, qui lève les vetos grecs à une future adhésion de la Macédoine à l'Union européenne et à l'Otan, a provoqué des manifestations nationalistes.

La Macédoine a accédé à l'indépendance en 1991, à la faveur de l'éclatement de la Yougoslavie. Mais la Grèce refusait depuis lors de reconnaître le nom du pays, estimant qu'il sous-entendait des revendications territoriales sur la province grecque de Macédoine et revenait à s'approprier l'héritage d'Alexandre le Grand. Dans ce contexte, le Premier ministre grec Alexis Tsipras a été accusé de «trahison» par les ultras de son pays.

(ats)

Votre opinion