Actualisé

PROCHE-ORIENTManifestation de soutien à Israël à Genève

Quelques centaines de personnes se sont rassemblées mercredi soir au pied de la vieille ville de Genève pour apporter leur soutien à l'état hébreu.

Il s'agit de la première manifestation de ce type en Suisse depuis le déclenchement de l'opération «Bordure protectrice».

Il s'agit de la première manifestation de ce type en Suisse depuis le déclenchement de l'opération «Bordure protectrice».

Keystone

Entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées mercredi soir au pied de la vieille ville de Genève pour apporter leur soutien à Israël. Il s'agit de la première manifestation de ce type en Suisse depuis le déclenchement il y a trois semaines par l'armée israélienne de l'opération «Bordure protectrice» dans la bande de Gaza.

Le rassemblement était organisé par l'association Suisse-Israël. Une même action se tiendra jeudi à Zurich. La manifestation s'est déroulée dans le calme sous la haute surveillance de la police et sous le regard de membres d'un service de sécurité interne. Des drapeaux israéliens voisinaient avec des drapeaux suisses.

«Chaque mort est un mort de trop»

«Nous voulons délivrer un message de paix, chaque mort est un mort de trop», a déclaré Pierre Weiss, le président de l'association Suisse-Israël, qui a lancé un appel à la fin du terrorisme. L'imam d'Auxerre Rachid Birbach a aussi pris la parole, condamnant le Hamas et soulignant qu'«Israël avait le droit de se défendre».

L'ambassadeur d'Israël auprès de l'ONU à Genève Eviatar Manor a aussi pointé du doigt le Hamas comme étant l'agresseur dans ce conflit. «Israël a fait preuve de retenue, mais a décidé de riposter pour défendre sa population». Il a stigmatisé le Hamas qui «utilise des civils comme boucliers humains».

Depuis le début de l'opération «Bordure protectrice», au moins 1000 Palestiniens ont été tués, dont de nombreux civils, selon le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU. Côté israélien, 53 soldats et trois civils ont été tués.

(ats)

Ton opinion