AB Productions - Manuela Lopez angoisse à quelques jours de son opération du cœur
Publié

AB ProductionsManuela Lopez angoisse à quelques jours de son opération du cœur

L’actrice des «Mystères de l’amour» a demandé à ses fans sur les réseaux sociaux de lui envoyer de bonnes ondes pour l’aider à faire face à son épreuve.

Manuela Lopez souffre du syndrome du cœur brisé (tako-tsubo), qui se manifeste par un dysfonctionnement des muscles cardiaques.

Manuela Lopez souffre du syndrome du cœur brisé (tako-tsubo), qui se manifeste par un dysfonctionnement des muscles cardiaques.

imago images/PanoramiC

Manuela Lopez passe par une rude épreuve. Gravement malade du cœur, elle doit prochainement subir une opération. Après que la comédienne de 49 ans a fait plusieurs infarctus, les médecins ont identifié sa maladie: le syndrome du cœur brisé (tako-tsubo), qui se manifeste par un dysfonctionnement des muscles cardiaques. Bien que surveillée en permanence, l’actrice des «Mystères de l’amour» n’a pas d’autre choix que de subir une intervention cardiaque lourde.

Si cette chirurgie doit l’aider, l’inquiétude est réelle. Dans une courte vidéo tournée en gros plan, après avoir rassuré ses fans en leur disant qu’elle se «sent plutôt bien», Manuela Lopez avoue avoir «quand même un peu les chocottes». L’heure est venue, les informe-t-elle: «Mais là ça y est, c’est cette semaine, fin de semaine, je me fais opérer. » Elle ajoute que «l’on va lui arrêter le cœur, pour faire un essai».

Pour conjurer la peur, la voix trahissant son émotion, la comédienne révélée en 1993 dans «Hélène et les garçons» demande à sa communauté de fans de lui envoyer «plein, plein, d’ondes positives, plein d’amour».

Les messages de soutien et d’encouragement tels que «tout ira bien» ou «t’es une guerrière!!! », accompagnés d’émojis de prières, de cœurs rouges et de bisous, doivent remonter le moral de Manuela Lopez. Courageuse et toujours proche de ses fans, elle leur a promis d’essayer de leur envoyer une vidéo quand elle sera réveillée de l’intervention.

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion