Football: Maradona défend Infantino et fait le show
Publié

FootballMaradona défend Infantino et fait le show

L'ancien numéro 10 argentin a participé à un match de légendes, ce lundi à Zurich. Il a encensé l'idée d'une Coupe du monde à 48 équipes, à la veille d'un vote crucial.

par
LeMatin.ch/ATS
1 / 15
Diego Maradona durant son échauffement, ce lundi matin à Zurich.

Diego Maradona durant son échauffement, ce lundi matin à Zurich.

Reuters
L'Argentin a prouvé à tous, et notamment à Stéphane Chapuisat (au second plan), qu'il avait de beaux restes.

L'Argentin a prouvé à tous, et notamment à Stéphane Chapuisat (au second plan), qu'il avait de beaux restes.

Keystone
La bonne humeur était au rendez-vous. C'est ce que prouve l'attitude du président de la FIFA Gianni Infantino (à g.), de Diego Maradona et de l'ancien international suisse Jean-Paul Brigger (à dr.), qui dirige aujourd'hui Groupe d'Études Techniques de la FIFA.

La bonne humeur était au rendez-vous. C'est ce que prouve l'attitude du président de la FIFA Gianni Infantino (à g.), de Diego Maradona et de l'ancien international suisse Jean-Paul Brigger (à dr.), qui dirige aujourd'hui Groupe d'Études Techniques de la FIFA.

Keystone

La légende du football argentin Diego Maradona, qui s'est longtemps profilé comme un pourfendeur de la FIFA, a visiblement changé d'avis depuis l'accession de Gianni Infantino à la présidence.

L'ancien numéro 10 a estimé que faire passer la Coupe du monde de 32 à 48 équipes, une proposition lancée par Gianni Infantino, était «une idée fantastique».

«Cela donnera plus de possibilités à plus de pays qui n'avaient jamais atteint ce niveau de la compétition», a ajouté Maradona ce lundi, à l'issue d'un match rassemblant des anciens joueurs et disputé au siège de la FIFA, à Zurich, à la veille d'un vote crucial sur l'élargissement du format du Mondial dès 2026.

A ceux qui estiment qu'un Mondial à 48 entraînerait une baisse du niveau sportif, Maradona répond: «Au contraire, la qualité ne tombera pas (...) Ce serait un tournoi avec plus de football.»

Les photos prises pendant ce match de légendes prouvent qu'il existe une complicité certaine entre Infantino et Maradona. Rien d'étonnant, donc, à ce que le «Pibe de Oro» défende les idées du nouveau président.

Maradona, Van Basten, Batistuta, Desailly, Puyol & more!FIFA Legends took to the pitch in Zurich???????? before #TheBest Awards ???? pic.twitter.com/63GQPtntXR— FIFA.com (@FIFAcom) 9 janvier 2017

Votre opinion