Publié

tismeMarathon de New York: doublé kényan avec Mutai et Jeptoo (COMPTE RENDU)

NEW YORK, 03 nov 2013 (AFP) - Le Kenya a raflé les deux courses du marathon de New York pour la troisième fois grâce à Geoffrey Mutai et Priscah Jeptoo, qui se sont imposés dimanche chacun en solo.

La 43e édition du plus célèbre marathon du monde a rassemblé environ 48.000 participants issus de 115 nations sur le parcours exigeant qui traverse les cinq quartiers de New York, avec une sécurité renforcée en raison des attentats du marathon de Boston, qui ont fait 3 morts en avril. Deux ans après avoir remporté l'épreuve pour la première fois (l'édition 2012 avait été annulée au dernier moment en raison du passage de la tempête Sandy dans la région), Mutai a conservé son titre en dominant l'épreuve de sa classe. En 2 h 08 min 24 sec, le Kényan a devancé l'Éthiopien Tsegaye Kebede sans avoir à battre le record du parcours qu'il avait établi en 2011 (2:05:05). Kebede (2:09:16) s'est consolé en enlevant le titre de champion des marathons majeurs et l'imposant chèque (500.000 dollars) qui va avec. Mutai a placé son attaque au kilomètre 33. Seul son compatriote Stanley Biwott a pu rester quelques instants avec lui avant d'être décroché. "Ce n'est jamais facile de défendre un titre, c'était une course difficile, a dit le Kényan. Mon succès vient de ma discipline et mon dévouement." Chez les dames, Jeptoo (2:25.07) a signé un beau doublé Londres-New York en 2013 en parvenant à revenir sur l'Éthiopienne Buzunesh Deba, qui a fait l'essentiel de la course en tête aidée notamment par sa compatriote Tigist Tufa. Jeptoo, également titrée à Paris (en 2011), a commencé à se rapprocher à 15 km de l'arrivée et a doublé Deba dans Central Park, à moins de trois kilomètres de l'arrivée. Deba (2:25:56) avait déjà fini 2e en 2011. La Lettonne Jelena Prokopcuka, victorieuse à NYC en 2005 et 2006, a surpris son monde en montant sur le podium à 37 ans après une courte retraite. bpe-js/mhc

(AFP)

Ton opinion