Publié

CyclismeMarc Hirschi a pris le départ à Perros-Guirrec

Le cycliste bernois de 22 ans, malgré de fortes douleurs subies durant la nuit après sa chute, a décidé de serrer les dents et de s’aligner au départ de la 2e étape du Tour de France, dès 13h30.

par
Sport-Center
Marc Hirschi dans les buissons après sa chute.

Marc Hirschi dans les buissons après sa chute.

AFP

Marc Hirschi a pris ce dimanche le départ de la deuxième étape du Tour de France, qui doit mener le peloton de Perros-Guirrec au Mûr-de-Bretagne. C’est ce qu’annonce son équipe Team Emirates UAE sur les réseaux sociaux avant le départ.

Victime d’une chute douloureuse samedi à 8 kilomètres de l’arrivée de la première étape, le coureur suisse avait rejoint la ligne d’arrivée en dernière position. Il avait été l’un des coureurs les plus lourdement atteints dans cette impressionnante chute collective.

La chute à 8 kilomètres de l’arrivée.

Le coureur bernois de 22 ans, vainqueur d’étape et super-combatif lors du Tour 2020, souffre d'une «disjonction acromio-claviculaire importante» à la clavicule droite, doublée d'une luxation.

Son équipe a annoncé ce dimanche matin qu'il a ressenti «de violentes douleurs nocturnes à l'épaule», mais qu'«après consultation du staff médical, il essaierait de prendre le départ de la 2e étape».

Chris Froome, également touché lors de la chute, avait annoncé un peu plus tôt dans la matinée qu'il prendrait lui aussi le départ de l'étape. Pour mémoire, trois coureurs n'ont pas terminé l'étape samedi (Sütterlin, Konovalovas et Lemoine), et un a déjà annoncé qu'il serait non-partant dimanche (Soler, à cause de fractures aux deux coudes).

Votre opinion