Motocyclisme: Marc Márquez en pole position à Motegi

Publié

MotocyclismeMarc Márquez en pole position à Motegi

Très exactement 1071 jours après sa dernière pole position – c’était déjà à Motegi, en 2019 -, Marc Márquez a signé le meilleur temps des qualifications du GP du Japon. Sous la pluie.

par
Jean-Claude Schertenleib
Marc Marquez a retrouvé la pole position sous la pluie au GP du Japon. 

Marc Marquez a retrouvé la pole position sous la pluie au GP du Japon. 

AFP

«C’est juste une pole position, c’est sur une piste mouillée, mais quand on sait d’où on vient, où se situe Honda actuellement en MotoGP, c’est très important. Pour moi et plus encore pour tous les techniciens. Demain ce sera sec, ce sera donc une autre histoire mais là, je crois qu’on va célébrer ce meilleur chrono». Samedi, il y avait longtemps qu’on n’avait plus vu Marc Márquez aussi souriant dans le parc fermé.



Au terme d’une journée où la tempête attendue est arrivée – des pluies diluviennes au milieu des qualifications Moto2 ont provoqué une interruption des activités de plus d’une heure trente, la troisième séance d’essais libres MotoGP étant même annulée -, Marc Márquez (Honda) a réussi l’exploit devant Johann Zarco (Ducati), qui avait dû passer par la première phase des qualifications et Brad Binder (KTM), qui n’avait encore jamais connu les honneurs de la première ligne depuis qu’il évolue dans la classe-reine.

Espargaró s’en sort le mieux

Et quid des trois pilotes, séparés en 17 points, qui jouent le titre mondial? C’est Aleix Espargaró (Aprilia), sixième, qui s’en est le mieux sorti; il s’élancera dimanche – départ de la course MotoGP à 8 heures du matin – exactement une ligne devant Fabio Quartararo (Yamaha, 9e), deux devant Francesco Bagnaia (Ducati, 12e) et trois devant l’outsider Enea Bastianini (Ducati, 15e, après une chute dans la première phase des qualifications).

Précision importante: après la tempête de ce samedi, on attend une journée ensoleillée, dimanche, sur la région de Kanto, où se trouve le circuit de Motegi.

En Moto3, le Japonais Tatsuki Suzuki (Honda) s’offre un joli cadeau de 25e anniversaire avec cette pole à domicile. En Moto2, c’est l’Espagnol Aron Canet (Kalex) qui s’élancera de la meilleure place.

Ton opinion