Motocyclisme - Marc Márquez: que le plaisir soit!
Publié

MotocyclismeMarc Márquez: que le plaisir soit!

COTA, le «circuit des Amériques» à Austin, Texas, est généralement une chasse gardée pour Marc Márquez. Et cette année?

par
Jean-Claude Schertenleib

Après six victoires de suite, la série de Marc Márquez s’était arrêtée en 2019 – il n’y a pas eu de GP des Amériques l’an dernier –, après une chute consécutive à un souci technique sur sa Honda: l’Espagnol est logiquement le grand favori ce week-end.

Il en est conscient, et pas seulement parce qu’on n’arrête pas de lui rappeler ses précédents victorieux: «L’approche est un peu différente, bien sûr, car dès que je l’ai découvert, j’ai adoré ce circuit. Nous étions venus faire des tests avec les pilotes Honda et, sans comprendre vraiment pourquoi, je roulais près de 2 secondes au tour plus rapidement que les autres. Les années suivantes, l’écart a diminué, parce que la piste évoluait. Physiquement, c’est un circuit très exigeant avec de gros freinages, et tout le monde sait que, physiquement, je ne suis pas encore à 100% de mes capacités. D’un autre côté, il y a tous ces virages à gauche, ceux que je préfère. Alors oui, je me réjouis. Mon but premier, ce sera d’avoir du plaisir, parce que je ne l’ai pas toujours depuis mon retour; or, si le plaisir est là, je serai rapide.»

Maverick Viñales forfait

«J’aurais aimé courir pour mon petit-cousin, mais en ce moment, les émotions sont trop profondes. Il m’est difficile de rester concentré»: Maverick Viñales, choqué par l’accident mortel de son cousin Dean Berta Viñales samedi dernier à Jerez de la Frontera dans le cadre du championnat du monde supersport 300, ne sera pas au départ de ce GP des Amériques. «Merci à Aprilia – son nouvel employeur – d’avoir compris ma situation et d’avoir eu la gentillesse de l’accepter», ajoute Maverick dans un message poignant.

Dans la matinée, c’est Aprilia Racing qui avait annoncé le forfait: «Toute la famille Aprilia soutient cette décision et est solidaire de Maverick et de ses proches. Il y aura d’autres moments et d’autres étapes pour reprendre le parcours prometteur entrepris ensemble, un parcours qui doit être effectué dans le respect total des personnes et des sentiments.»

La phrase du jour: «Pecco» Bagnaia

AFP

«Dans ces moments, le mieux est de se taire, la douleur est déjà assez grande ainsi»: dixit le vainqueur des deux derniers GP, Francesco «Pecco» Bagnaia. Dimanche dernier, en annonçant son retrait définitif de la compétition au lendemain de l’accident motel de Dean Berta Viñales, l’Italien Michel Fabrizio avait accusé Marc Márquez d’être «un mauvais exemple pour ses jeunes compatriotes qui croient, comme lui, pouvoir tout se permettre.»

Le futur chinois de Thomas Lüthi

Il l’avait précisé le jour de l’annonce de sa retraite à la fin de la saison: Thomas Lüthi sera dès l’an prochain le directeur sportif du team Prüstl GP en Moto3. Ce qu’il ne savait pas encore à cette époque, c’est que son équipe alignera des motos chinoises! CF Moto est en effet une des marques du groupe Pierer Mobility AG et, comme les GasGas du team d’Aspar Martinez et les Husqvarna de l’équipe de Max Biaggi, ce seront bien des KTM «badgées» du nom de cette marque qui seront à disposition de deux pilotes espagnols, Xavi Artigas et Carlos Tatay.

Aegerter: le calme avant la tempête

Dominique Aegerter a lui aussi mis le cap sur l’ouest, mais il est resté sur le Continent: l’antépénultième week-end du championnat du monde SBK se déroule sur le circuit portugais de Portimão. Comptant 62 points d’avance sur son premier dauphin en Supersport 600, le Sud-Africain Steven Odendaal, «Domi» peut mathématiquement être couronné dimanche si, sur l’ensemble des deux courses – 50 points en jeu – il en marque 38 de plus qu’Odendaal. Avant de se plonger à fond dans sa prochaine mission, Aegerter a profité d’une journée «off» au bord de la mer.

Votre opinion