Motocyclisme – Marc Márquez reste le roi des Amériques
Publié

MotocyclismeMarc Márquez reste le roi des Amériques

Septième victoire en huit départs MotoGP sur le circuit des Amériques, à Austin: Márquez remporte son deuxième succès de la saison. Quartararo aura une première balle de match à Misano.

par
Jean-Claude Schertenleib
Une journée parfaite pour Marc Marquez au Texas.

Une journée parfaite pour Marc Marquez au Texas.

AFP

Qui pouvait battre Marc Márquez, sur ce circuit des Amériques qu’il avait découvert en 2013 et où, depuis, il s’est imposé à sept reprises, pour un abandon (chute, après un problème électronique, en 2019)? Qui pouvait le battre? Éventuellement lui-même, rapport à sa condition physique, qui n’est pas encore revenue à son maximum.

Mais l’octuple champion du monde n’a pas montré le moindre signe de faiblesse, prenant la tête dès le premier virage, contrôlant dans les premiers tours Fabio Quartararo, avant d’augmenter le rythme au sixième des vingt tours de cette course. À mi-parcours, son avance était de près de 3 secondes, parce que Quartararo, qui a un titre mondial à gagner, cette année, avait compris que Márquez était imbattable ce dimanche soir.

Quartararo proche du titre

Quartararo? Si son premier adversaire pour le titre, l’Italien Francesco Bagnaia, a finalement mené sa Ducati sur la troisième marche du podium, le Français a fait une excellente opération en faisant passer son avance de 48 à 52 points.

Ce qui n’est pas anodin: dans trois semaines, à Misano, si le Français termine la course devant Bagnaia, il sera sacré champion du monde MotoGP avant les deux dernières courses de la saison: «C’est plus beau qu’une victoire. Physiquement, c’était très difficile aujourd’hui, mais je termine devant «Pecco» et pour le championnat, c’est bien sûr important», explique le Niçois au pied du podium.

Votre opinion