Football: Marc Roger: «La FIFA doit quitter la Suisse»
Publié

FootballMarc Roger: «La FIFA doit quitter la Suisse»

Pour l'ancien président du Servette, passé par la case prison, l'instance internationale devrait déménager hors des frontières helvétiques.

par
Nicolas Jacquier
Ferney-Voltaire (Fr)
Marc Roger a des idées bien à lui à propos de l'avenir de la FIFA.

Marc Roger a des idées bien à lui à propos de l'avenir de la FIFA.

Lionel Flusin

De passage en France voisine pour assurer le service après-vente de son opus, «Transferts», dévoilant les coulisses du foot business, Marc Roger (52 ans) en a profité pour livrer une proposition choc, liées aux affaires qui empoisonnent la FIFA.

Pour l'ancien boss du Servette, qui fut l'agent de notamment Claude Makelele, Nicolas Anelka et Thierry Henry avant de terminer son aventure genevoise à Champ-Dollon (il a passé 23 mois de prison préventive derrière les barreaux), la maison mère du football mondial devrait faire ses cartons et quitter Zurich.

«Si la FIFA entend restaurer sa crédibilité, elle doit déménager et quitter la Suisse. Il n'y pas lieu de rester dans un paradis fiscal. Ça amènerait plus de transparence. Voilà ce que Michel Platini devrait faire s'il est élu.»

Autre proposition de l'ancien patron des «grenat»: confier la désignation des Coupes du monde à 200 personnes issues du monde du ballon rond. «La FIFA doit repenser le système de vote et d'attribution, reprend le Français. Au lieu de faire confiance au comité exécutif de la FIFA, on devrait faire appel à une assemblée élargie de 2000 personnes, réduites ensuite à 200 acteurs 48 heures avant le vote. Personne ne saurait qui sont ces 200 votants. Il ne pourrait donc y avoir la moindre corruption...»

Marc Roger estime aussi que la FIFA devrait abandonner son statut d'association pour se muer en société anonyme.

Votre opinion