Hockey sur glace: Marchon: «Nous savions qu'il faudrait rester en retrait»

Publié

Hockey sur glaceMarchon: «Nous savions qu'il faudrait rester en retrait»

L'ailier de FR Gottéron a activement participé à éteindre Dominik Kubalik avec sa ligne. C'était la clé du succès.

par
Grégory Beaud
Fribourg

Dominik Kubalik est de loin le meilleur compteur de la ligue. De quoi lui prêter une attention toute particulière. Au moment de l'analyse, le coach des Dragons Mark French avouait avoir préparé son coup. «En jouant à domicile, tu as l'occasion de décider constamment quelle ligne évoluer contre la meilleure triplette adverse, a-t-il expliqué. Dès lors, j'ai fait attention à toujours mettre Holos, Chavaillaz ainsi que Bertrand, Slater et Marchon face à Kubalik, Zwerger et Müller.»

Cette option tactique a eu le don d'éteindre le trio infernal d'Ambri-Piotta. «Nous savions qu'il faudrait peut-être rester plus en retrait, a confié Nathan Marchon. Mais ce n'est pas frustrant pour autant.» Au final et grâce à un plan de match observé à la lettre, FR Gottéron a remporté trois points qui peuvent s'avérer très importants en vue de la fin de saison.

Avec 68 points au compteur, ils repassent même au-dessus de la barre et occupent désormais la huitième place du classement. A Langnau, les Dragons devront confirmer. Chose qu'ils n'ont pas toujours été en mesure de faire par le passé. «Il faudra juste faire la même chose que face à Ambri», a souri Nathan Marchon.

Ton opinion