Ski alpin - Kilde brise les rêves de Marco Odermatt et Beat Feuz
Actualisé

Ski alpinKilde brise les rêves de Marco Odermatt et Beat Feuz

Le Norvégien a précédé les deux Suisses lors de la première descente du Lauberhorn, raccourcie d’une quarantaine de secondes. Revanche ce samedi, sur le parcours intégral cette fois.

par
Sport-Center
Deuxième vendredi, Odermatt reste sur son nuage.

Deuxième vendredi, Odermatt reste sur son nuage.

AFP

Beat Feuz a pu rêver, vendredi, durant près d’une demi-heure de cette quatrième victoire dans la descente du Lauberhorn qui lui aurait permis de dépasser le record qu’il co-détient avec l’Autrichien Franz Klammer au palmarès de Wengen.

Parti avec le dossard No 3, le Bernois n’a finalement été battu que de 30 centièmes par le Norvégien Aleksander Kilde. Puis, un peu plus tard, encore par le phénoménal Marco Odermatt. Vainqueur du Super-G jeudi, le leader du classement général de la Coupe du monde a une nouvelle fois épaté son monde sur un parcours raccourci d’une quarantaine de secondes qu’il découvrait en mode descente. Le Nidwaldien n’a finalement échoué qu’à 19 petits centièmes seulement de Kilde.

La course d’Odermatt

Belle course de Janka

Le duo Odermatt-Feuz sauve l’équipe suisse d’une petite débâcle puisque Stefan Rogentin, Niels Hintermann et Urs Kyenbühl sont restés loin du Top-10.

La course de Feuz

Pour celle qui était l’avant-dernière épreuve de sa magnifique carrière, Carlo Janka a, lui, réussi la course qu’il espérait avec une très méritoire 11e place, à 1’’19 seulement du vainqueur. Le Grison aura une ultime occasion de peut-être faire encore un peu mieux, samedi. Sur l'intégralité du tracé du Lauberhorn cette fois, il pourra faire valoir sa précieuse expérience sur une piste qu’il connaît par cœur. Comme Beat Feuz qui aura là peut-être l’une des dernières occasions d’entrer un peu plus dans la légende du Lauberhorn.

La course de Janka

Votre opinion