Actualisé

Départementales en FranceMarine Le Pen parle d'une étape sur le chemin du pouvoir

Marine Le Pen a estimé dimanche que le bon score de son camp aux élections départementales était «crucial» sur le chemin menant vers l'arrivée au pouvoir du Front national.

1 / 17
Le chef de l'UMP, Nicolas Sarkozy, a estimé que «le désaveu à l'égard du pouvoir est sans appel». (29 mars 2015)

Le chef de l'UMP, Nicolas Sarkozy, a estimé que «le désaveu à l'égard du pouvoir est sans appel». (29 mars 2015)

Keystone
Le premier ministre français Manuel Valls a reconnu ce dimanche soir la victoire de la droite républicaine et l'échec de la gauche aux élections départementales. (29 mars 2015)

Le premier ministre français Manuel Valls a reconnu ce dimanche soir la victoire de la droite républicaine et l'échec de la gauche aux élections départementales. (29 mars 2015)

Keystone
Marine Le Pen: «Je suis désormais à la tête du seul mouvement d'opposition véritable», a déclaré dimanche soir la présidente du Front national. (29 mars 2015)

Marine Le Pen: «Je suis désormais à la tête du seul mouvement d'opposition véritable», a déclaré dimanche soir la présidente du Front national. (29 mars 2015)

Keystone

«Je suis désormais à la tête du seul mouvement d'opposition véritable», a déclaré dimanche soir la présidente du Front national.

«Ce niveau électoral exceptionnel est le socle des grandes victoires de demain», a-t-elle dit.

Evoquant un score proche de «40%» pour sa formation, Marine Le Pen a dit compter sur la «multitude de relais locaux» désormais présents «partout en France» pour préparer les échéances électorales, à commencer par les élections régionales de la fin de l'année.

A la différence de dimanche dernier, au soir du premier tour, elle n'a pas demandé la démission du premier ministre Manuel Valls, qu'elle a classé parmi les «politiciens médiocres» incapables «de se mettre au niveau du peuple et de le respecter».

(ats)

Votre opinion