Football: Mario Balotelli, un doigt interdit qui pourrait coûter très cher

Publié

FootballMario Balotelli, un doigt interdit qui pourrait coûter très cher

À Bâle, Mario Balotelli a adressé un doigt d’honneur aux fans rhénans qui a échappé à la VAR, avant de récidiver à sa sortie du terrain. Il encourt plusieurs matches de suspension.

par
Nicolas Jacquier
(Bâle)
Mario Balotelli n’a pas été sanctionné pour son geste pendant le match.

Mario Balotelli n’a pas été sanctionné pour son geste pendant le match.

Au Parc Saint-Jacques, Kevin Bua a été titularisé aux côtés de Mario Balotelli ce dimanche après-midi à Bâle (0-0). «Il a toujours des gestes incroyables, expliquait le Genevois peu après la fin des débats. Ce ne sont pas des grigris qui ne servent à rien.»

Mais c’est un autre geste, beaucoup moins noble, qui fait parler depuis, jusqu’à créer le buzz sur les réseaux sociaux. On veut parler ici de ce qui s’est passé peu de temps après l’expulsion de Baltazar (57e). Alors que M. Bieri n’avait pas signalé au préalable une faute sur Balotelli au départ de l’action qui devait provoquer l’expulsion du latéral brésilien, Super Mario allait exprimer toute sa frustration en adressant à la Muttenzkurve ce qui ressemble fort à un doigt d’honneur pour ce qu’on peut en voir.

Le No 45 du FC Sion a-t-il été provoqué? C’est possible. A-t-il été auparavant victime d’insultes racistes? Ça l’est tout autant. Il n’empêche que Balotelli n’aurait jamais dû réagir de la sorte. Sur cette scène-là, la VAR n’est pourtant pas intervenue, faute de posséder peut-être les images du geste défendu à ce moment du match. Hors de lui parce que sans doute abreuvé d’insultes à caractère raciste, l’Italien allait même récidiver plusieurs fois au moment de regagner les vestiaires, après son remplacement par Stojilkovic.

Mario Balotelli encourt rétroactivement l’ouverture d’une enquête. Pour ce genre de gestes offensants, la sanction est généralement de deux matches au minimum. C’est celle qui avait été infligée à l’époque au Servettien Alex Schalk par la Commission de discipline de la Swiss Football League. En octobre 2019, le Néerlandais s’était rendu coupable d’un doigt défendu fort peu élégamment adressé à l’intention du public de Tourbillon après avoir ouvert le score dans le derby du Rhône (1-1).

Constantin: «On va bien voir ce qui se passe»

Contacté, Christian Constantin ne s’affole pas. «La VAR n’a pas bronché, estimait à chaud le président du FC Sion. Elle a sanctionné le geste de Baltazar, et c’est tout. Or c’est à la VAR de signaler s’il y a quelque chose d’anormal (…) Maintenant, on va bien voir ce qui se passe.»

Il est fort probable que le boss de Tourbillon doive préparer la défense de sa mégastar durant les prochains jours, tant il serait surprenant que la Ligue, s’emparant du dossier, ne dénonce pas le cas auprès de la commission compétente.

Au vu de la gravité des faits, Mario Balotelli ne jouera sans doute plus avec le FC Sion cette année. Et après?

Ton opinion