Test express - Mario fait du golf sans forcer son talent
Publié

Test expressMario fait du golf sans forcer son talent

Sympathique, ce «SuperRush» conçu pour la Switch donne tout de même l’impression que le plombier de Nintendo tourne en rond.

Mario sur le green dans un des modes classiques de «Mario Golf: SuperRush»

Mario sur le green dans un des modes classiques de «Mario Golf: SuperRush»

dr

Mario fait du golf, à la bonne heure. Il fait aussi du foot et du tennis. Il reviendra autant qu’il faut dans les tenues appropriées. «Mario Golf: SuperRush», qui vient de débarquer sur la Nintendo Switch, entre dans cette catégorie de jeux exclusifs récurrents qui réapparaissent de génération en génération. Les acquis à la cause auront du plaisir à découvrir un produit joliment troussé, très éloigné des simulations dites «sérieuses» et à détecter les petites nouveautés qui justifient son existence. Une campagne solo notamment dans laquelle votre avatar (un Mii) doit jouer des coudes sur le green pour atteindre la balle en premier.

Ceux qui attendaient une énorme prise de risque après 7 ans d’absence ne peuvent cependant qu’être déçus. «SuperRush» fait le travail, exploite aussi bien que possible une Switch aux capacités graphiques limitées et délivre un gameplay soigné. Pas sûr pour autant qu’on y revienne souvent même si nous avons pris un certain plaisir à fouler le gazon de la poignée de parcours proposés.

(JChC)

Votre opinion