Publié

CyclismeMarlen Reusser: «J’ai pensé que c'était gagné»

La Suissesse est passée par tous les états d’âme, lors du contre-la-montre des Mondiaux flandriens. Elle a même cru l’avoir emporté, avant de devoir déchanter.

par
Robin Carrel
(Bruges)
La Bernoise a cru avoir course gagnée.

La Bernoise a cru avoir course gagnée.

AFP

Marlen Reusser va commencer à développer une «orangite aigue». La Suisse a de nouveau été battue par une Néerlandaise dans la quête d’un succès planétaire. Cette fois, il s’en est fallu d’un peu plus de dix secondes par rapport à Ellen Van Dijk. Mais le pire, c’est que la Bernoise a bien cru y être arrivée, avant de devoir se contenter d’enfiler une médaille d’argent autour de son cou, une fois la ligne d’arrivée passée. Interview pleine d’émotions, le jour de ses 30 ans.

Marlen, quel est votre sentiment après cette 2e place?

Franchement, je suis très déçue. Ce n'est pas pour ça que j'étais venue ici... Je suis un peu amère, mais en même temps heureuse pour Ellen. Cette victoire avait l'air de représenter tellement pour elle!

Que s'est-il passé, une fois votre parcours terminé?

En passant la ligne, j'ai cru que j'avais gagné. Il faut que j'en parle à ceux qui étaient dans ma voiture. Je pense qu'ils essayaient de me motiver en me disant que j'étais devant. Donc j'ai pensé que c'était gagné! Alors quand je suis descendue du vélo et que j'ai vu que j'étais deuxième, j'étais un peu sous le choc...

Vous étiez devant aux deux chronos intermédiaires... Vous en avez mis un peu trop, trop tôt?

Non, je crois que mon rythme était parfait. Je suis heureuse de comment j'ai géré ce tracé. Le problème, c'est que sur la deuxième partie de la course, j'ai eu plein de buée dans mon casque. J'ai essayé de le réparer avec du scotch et c'était pas mal. Mais je devais y aller à l'aveugle dans les virages et c'était compliqué. Je pense que j'ai laissé un peu de temps à cause de ça. Il y a toutefois aussi le fait qu'Ellen s'était mise sur un rythme plus progressif et qu'elle a accéléré sur la fin.

Vous pensez que votre problème de casque vous a coûté les 10 secondes qu'il vous a manqué pour l'or?

Non. Je crois que quand on perd un contre-la-montre pour quelques secondes, on peut les retrouver un peu partout. Mais ce n'est pas quelque chose qu'il faut faire. Parce que quand tu gagnes, tu ne te demandes pas si tu l'as emporté grâce à ça, à ça, à ça... C'est juste ça le contre-la-montre: tu gagnes ou tu perds.

Votre opinion