Actualisé

CyclismeMarlen Reusser échoue à 11 secondes de l’or

La Bernoise de 30 ans a terminé deuxième du contre-la-montre des Championnats du monde dans les Flandres. La Néerlandaise Ellen Van Dijk lui a soufflé le titre de peu.

par
Robin Carrel
(Bruges)
Marlen Reusser est passée tout près du sacre mondial qu’elle convoite tant.

Marlen Reusser est passée tout près du sacre mondial qu’elle convoite tant.

AFP

Marlen Reusser le voulait tant ce sacre planétaire... Elle souhaitait de l’or comme cadeau d’anniversaire, elle qui fêtait ce lundi ses 30 ans. Mais la Suissesse, argentée l’année dernière aux Mondiaux d’Imola, comme aux JO cette année, est passée encore plus près de son rêve à Bruges, sans toutefois arriver à y toucher. Il ne lui a manqué que 10 secondes et 29 centièmes au final, alors qu’elle avait eu les meilleurs temps lors des deux chronos intermédiaires.

Citée parmi les trois grandes favorites pour le titre, Ellen Van Dijk, partie bien plus tôt que les autres prétendantes, a réalisé la première vraie marque de référence. La Néerlandaise, toute fraîche championne d’Europe de la course en ligne et vice-championne continentale du contre-la-montre derrière Reusser il y a dix jours, a frappé un grand coup et mis presque deux minutes dans la vue à toutes celles qui avaient coupé la ligne avant elle. Son temps allait tenir jusqu’au bout, tout au sommet de la feuille des temps.

Sur un nuage

Même sa compatriote Van Vleuten, grandissime favorite et au CV long comme le bras, n’a pas réussi à se mêler à la lutte entre Van Dijk et la Bernoise. La championne olympique de l’exercice à Tokyo, qui l’avait emporté avec 56 secondes d’avance sur la Suissesse, a commencé à rattraper son retard sur la fin du tracé, mais le mal était déjà fait. Rien n’aurait pu se mettre en travers de la route de Van Dijk, sur un nuage lors des derniers kilomètres de ce parcours d’un peu plus de trente bornes.

Karin Thürig, couronnée reine de l’effort solitaire en 2004 et 2005 et dernière Suissesse en or lors de Mondiaux, devra donc attendre encore un peu pour trouver une successeuse. On peut compter sur Marlen Reusser pour tout faire pour la rejoindre au plus vite.

La Bernoise a signé pour deux saisons avec l’équipe SD Work qu’elle rejoindra en fin d’année et est encore en pleine progression, elle qui a découvert le haut niveau sur le tard. Elle aura aussi l’occasion de prendre sa revanche mercredi, lors du relais mixte par équipes et, pourquoi pas, samedi prochain sur la course en ligne.

Votre opinion