Motocyclisme: Marquez n’a pas partagé: victoire et titre
Publié

MotocyclismeMarquez n’a pas partagé: victoire et titre

MotoGP: vainqueur du GP de Thaïlande devant Fabio Quartararo, le pilote espagnol est assuré de son sacre.

par
Sport-Center
Marc Marquez entre encore plus dans la légende de MotoGP.

Marc Marquez entre encore plus dans la légende de MotoGP.

Keystone

On avait imaginé que, peut-être, il ne ferait pas tout, pas trop, s’il se retrouvait en bagarre avec Fabio Quartararo dans le dernier tour du GP de Thaïlande MotoGP. On s’est trompés. Car Marc Marquez (Honda) est non seulement un phénomène, il est surtout un champion qui restera toujours gourmand, pour qui seule la victoire est belle.

Sur le circuit Chang, à Buriram, Quartararo et le désormais octuple champion du monde ont semblé seuls au monde. Même Maverick Viñales (Yamaha, comme Quartararo) n’a pu que jouer le spectateur. Privilégié, certes, mais spectateur quand même. Andrea Dovizioso (Ducati), le dernier qui, mathématiquement, pouvait encore remettre en question ce huitième sacre, le sixième en MotoGP? Battu de plus de 11 secondes.

Restait à savoir si celui qui avait fait le travail pendant toute la course allait recevoir le cadeau ultime, la réponse est non. Marquez, après avoir deux fois montré le nez de sa Honda aux côtés de la Yamaha du Niçois, a placé une attaque décisive et un contre qui ne le fut pas moins sur l’ultime tentative de Quartararo. Bravo à tous les deux!

Moto2: Lüthi seulement 7e

En Moto2, Thomas Lüthi (Kalex) ne peut être satisfait de son septième rang. Après un superbe départ – il a viré en quatrième position -, il a connu un premier souci qui lui a fait perdre près de dix rangs, avant de revenir et de perdre définitivement le contact après une action musclée de Baldassari.

«J’ai dû sortir totalement de la piste, j’ai perdu 3 secondes. Le résultat final n’est pas suffisant, mais je repars avec de très bonnes sensations: nous avons encore diminué le gap technique qui nous sépare des meilleurs et aujourd’hui, sans ces faits de course, j’avais le rythme pour me battre pour le podium. C’est cette impression que je dois emmener avec moi au Japon dans deux semaines.»

Dominique Aegerter (MV-Agusta) termine à la «pire» des places, la seizième, soit la première qui ne rapporte pas de points; le Zurichois Jesko Raffin est 21e, avec la NTS.

Lüthi, qui n'est plus monté sur un podium depuis huit courses, occupe toujours la quatrième place au classement du championnat du monde avec un total de 178 points. Il compte 46 points de retard sur le leader Alex Marquez (224), mais seulement 6 sur Fernandez (2e, 184) et 2 sur Binder (3e, 180).

Votre opinion