10.04.2013 à 12:15

GolfMasters - Avant son premier Masters, le "bizuth" belge Colsaerts a bien écouté Nicklaus (ENCADRE)

AUGUSTA (Etats-Unis), 10 avr 2013 (AFP) - Le Belge Nicolas Colsaerts va jouer son premier Masters à partir de jeudi à Augusta avec en tête les précieux conseils de Jack Nicklaus, le recordman de victoires à Augusta (6).

Une semaine avant ses grands débuts, le Bruxellois de 30 ans a écouté Nicklaus lui détailler pendant une heure les secrets d'Augusta National, dont les fairways bordés de pins et les greens ultra-rapides recèlent de pièges. "C'était un moment de grâce et de vraie intelligence", a décrit Colsaerts. "Un moment phare dans mon humble vie de golfeur." "Après avoir parlé avec Jack, j'ai eu l'impression d'avoir une bonne vue d'ensemble du parcours pour quelqu'un qui n'y avait jamais joué", a assuré le Belge. "On a parlé de tous les trous, des positions des drapeaux, des coups qu'il faut faire et de ceux que tu ne veux pas faire." Colsaerts fait partie des 17 bizuths d'Augusta cette année, avec notamment un adolescent chinois de 14 ans, Guan Tianlang. Le dernier à avoir gagné le célèbre tournoi dès son premier essai est l'Américain Fuzzy Zoeller en 1979. "Ce parcours est très différent des autres, a assuré le Belge, après s'être entraîné sur le parcours en début de semaine. "Il faut rester calme, patient et savoir se contenter du Par la plupart du temps. C'est encore plus subtil que je pensais. Tu crois que parce que tu le regardes à la télé depuis des années, tu as une idée de ce que ça va être mais tout est multiplié par mille." "Si la balle ne part pas bien depuis le tee, tout peut devenir très, très compliqué, a aussi expliqué le 42e joueur mondial. Les greens sont verts et propres comme nul part ailleurs. Si tu passes du mauvais du côté du trou, tu dois prier pour n'avoir qu'un putt de trois mètres pour revenir..." Colsaerts, un des héros de la victoire de l'Europe en Ryder Cup à l'automne à Chicago, où il a montré qu'il s'accommodait bien de la pression des grands évènements, n'est que le troisième Belge à jouer le premier tournoi du Grand Chelem de la saison et le premier depuis quarante ans. "Un honneur", dit-il. js/bpe/ep/eb

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!