Hockey sur glace: Match de l'année: une anomalie du calendrier

Publié

Hockey sur glaceMatch de l'année: une anomalie du calendrier

Le saison régulière de NL ne devait pas se terminer lundi soir avec une affiche entre GE Servette et les ZSC Lions, qui décidera de l'attribution du 8e fauteuil de play-off.

par
Emmanuel Favre
Le Zurichois Fredrik Pettersson face au Genevois Henrik Tömmernes, le 12 février dernier.

Le Zurichois Fredrik Pettersson face au Genevois Henrik Tömmernes, le 12 février dernier.

Keystone

Accroché au téléphone, Willi Vögtlin commence par se gargariser. «Je suis un visionnaire, j'avais tout prévu!» Puis le responsable des calendriers auprès de Swiss Ice Hockey redevient sérieux: «Je vous ai fait un witz. Nous avons la chance de terminer la saison régulière avec un duel entre les deux derniers candidats à la huitième place qualificative pour les play-off, et nous le devons au computer, seulement au computer.»

Enfin presque.

Le match de l'année entre GE Servette les ZSC Lions, qui sera présenté lundi soir aux Vernets (19.45) est une anomalie. La coutume est différente: «Normalement, les saisons régulières se concluent par des matches entre des équipes qui figurent au sein des mêmes groupes», explique notre interlocuteur bâlois. Pour mémoire, un club de NL se mesure à six reprises à trois équipes et quatre fois aux huit autres. GE Servette aurait donc dû conclure la phase régulière de l'exercice 2018-2019 contre FR Gottéron, Lausanne ou Bienne.

«Ce calendrier avait été confectionné en novembre 2017, reprend Vögtlin. Et je me souviens d'avoir été embêté pour perpétuer la tradition des derbies lors de la dernière soirée. Trois clubs, mais je ne me souviens plus de leur identité, n'étaient pas en mesure d'organiser un match car leur patinoire n'était pas disponible. Du coup, j'avais dû ajouter de nouveaux paramètres dans la machine. Et c'est pourquoi nous aurons droit à ce GE Servette-ZSC Lions ce lundi.»

Un choc sous forme d'apothéose d'une saison qui sera la deuxième la plus populaire de l'histoire. Jusqu'ici, chaque match a attiré une moyenne de 6970 spectateurs. Le record date de 2015-2016 (7026).

Ton opinion