02.10.2019 à 13:27

Elections fédéralesMatériel électoral défectueux dans quelques cantons

Quelques problèmes liés aux bulletins pour les élections fédérales ont été constatés dans plusieurs cantons, notamment celui du Valais et de Genève.

Des anomalies dans le matériel électoral sont constatées à chaque élection fédérale. Elles ne portent en général pas à conséquence. (Photo d'illustration)

Des anomalies dans le matériel électoral sont constatées à chaque élection fédérale. Elles ne portent en général pas à conséquence. (Photo d'illustration)

Keystone

Comme avant chaque élection fédérale, quelques centaines de citoyens se retrouvent avec un matériel électoral défectueux ou parfois ne le reçoivent même pas. Il incombe à chacun de le contrôler et de s'annoncer à la commune en cas de problème.

«Tout ce qui est humainement faisable a été fait» pour que chaque citoyen puisse exercer son droit de vote dans de bonnes conditions, déclare à moins de trois semaines de l'échéance Maurice Chevrier, chef du service valaisan des affaires intérieures et communales. Comme il y a quatre ans, son canton est parmi ceux qui rencontrent des problèmes.

Les cantons, à l'instar du Valais, centralisent en général auprès d'une seule entreprise l'impression des cartes de légitimation et celle des listes (511 ont été déposées sur l'ensemble de la Suisse). Puis chaque commune est chargée de mettre sous enveloppe le matériel et de l'envoyer à chaque électeur, entre trois et quatre semaines avant le scrutin, afin notamment de rendre possible le vote par correspondance pour les Suisses de l'étranger ou ceux qui seraient absents le jour J.

Les problèmes rencontrés sont variés, mais le temps est suffisant pour y répondre. Par exemple dans au moins une demi-douzaine de communes valaisannes, certains citoyens ont reçu dans leur enveloppe plusieurs fois la même liste tandis que d'autres manquaient. A Stalden, les autorités ont pu se rendre compte de l'erreur dans près de 200 enveloppes juste avant de les envoyer.

Genève et Jura bernois

Des confusions de listes dans le matériel électoral ont également été constatées dans le canton de Genève. Mais là les quelque 200'000 carnets avaient déjà été envoyés. La Chancellerie étant sûre que seule une vingtaine d'entre eux sont concernés, elle n'a pas informé activement les électeurs comme l'auraient souhaité certains partis, se limitant à signaler le problème sur son site internet.

Sur le Plateau de Diesse, dans le Jura bernois, c'est au niveau de l'adressage que le bât a blessé pour quelque 300 citoyens. Certains couples n'ont par exemple reçu qu'une enveloppe et une carte de légitimation pour les deux.

Précédents sans suite

Jusqu'à présent et en plus des cas dans ces trois cantons, des problèmes dans le matériel de vote n'ont été constatés cette année qu'à St-Gall, Thurgovie et aux Grisons. Comme le Valais, les Grisons étaient déjà parmi les cantons, avec Jura et Lucerne, où des anomalies avaient été signalées il y a quatre ans. Il s'était déjà agi de carnets électoraux défectueux dans lesquels des listes manquaient ou se trouvaient à double.

En 2011, environ 200 citoyens du district fribourgeois du Lac et d'autres à Soleure n'avaient pas reçu tout leur matériel. A Genève, le prénom d'un candidat était faux. Et dans une commune thurgovienne, l'ordre des candidats sur une liste n'était pas conforme.

A l'occasion de chaque élection fédérale, des erreurs sont constatées. Bien qu'elles puissent, formellement, être source de recours, elles ne portent en général pas à conséquence.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!