Publié

FootballMatias Vitkieviez: «Servette n'est pas à sa place»

L'attaquant est de retour au Stade de Genève. Il a été prêté six mois par Young Boys.

par
Renaud Tschoumy
Matias Vitkieviez aura-t-il souvent l'occasion de jubiler sous le maillot servettien ce printemps?

Matias Vitkieviez aura-t-il souvent l'occasion de jubiler sous le maillot servettien ce printemps?

Keystone

Matias Vitkieviez (27 ans) est de retour au Servette FC. L'attaquant helvético-uruguayen, qui avait pris la direction du Stade de Suisse il y a un an - il est sous contrat jusqu'en juin 2015 -, a en effet été prêté six mois par Young Boys.

C'est Gaetano Giallanza, manager du joueur, qui a rendu ce retour possible. «Tout le monde a fait des efforts, se félicite Vitkieviez. J'ai besoin de temps de jeu, et je remercie la direction de Young Boys, qui a accédé à ma demande. Tout le monde connaît mon attachement pour le Servette FC.» En 131 rencontres sous le maillot grenat, l'attaquant a inscrit 37 buts et réalisé 30 passes décisives.

En manque de temps de jeu, Vitkieviez sera à n'en pas douter d'un réel apport pour Sébastien Fournier et son équipe dans leur course au maintien. «Servette ne se trouve pas à une place en rapport avec la valeur de son contingent, ajoute Vitkieviez. Maintenant, la mission sauvetage commence, elle passe par une bonne préparation au camp d'entraînement en Turquie. Mais je suis persuadé qu'on s'en sortira.»

Son entraîneur Sébastien Fournier n'est pas le moins heureux de ce retour: «Je connais bien Matias, c'est un joueur de tempérament, et c'est peut-être ce qui nous a un peu fait défaut au premier tour. Sa grinta nous fera beaucoup de bien, ainsi que sa polyvalence sur le plan offensif. Le fait qu'il puisse partir en camp avec l'équipe est positif, nous pourrons travailler dans le concret.»

Le président Hugh Quennec affichait également sa satisfaction: «Matias est le genre de joueur qui correspond exactement à la philosophie du club. C'est un joueur généreux, animé d'une grande rage de vaincre. Il aime le club, il aime Genève et va tout donner pour aider l'équipe. Il connaît la plupart de ses coéquipiers, par conséquent il n'aura pas besoin de temps d'adaptation. Nous avions deux licences à disposition, nous continuons donc les recherches pour un second joueur. Nous suivons plusieurs pistes.»

Votre opinion