19.09.2015 à 23:01

Compétition«Matt» a été sacré roi des taureaux à Bulle

Le bovin des Ponts-de-Martel est devenu hier le champion de la race red holstein, à l’occasion du 116e marché-concours. Un taureau reproducteur d’exception, selon ses propriétaires.

par
Joëlle Ducraux
1 / 18
Moment de complicité entre le propriétaire et son taureau avant de passer devant le jury. La concentration est de mise.

Moment de complicité entre le propriétaire et son taureau avant de passer devant le jury. La concentration est de mise.

Rolf Neeser
Rolf Neeser
Après la victoire, Richard emmène «Matt» prendre la pose pour la photo officielle. Herbe artificielle, posture élégante: tout est mis en œuvre pour qu'il apparaisse sous son meilleur profil.

Après la victoire, Richard emmène «Matt» prendre la pose pour la photo officielle. Herbe artificielle, posture élégante: tout est mis en œuvre pour qu'il apparaisse sous son meilleur profil.

Rolf Neeser

La star des red holstein c’est lui, «Stockhorn’s Marco Matt», taureau reproducteur de presque 4 ans, d’origine bernoise. Appelons-le simplement «Matt». Avec ses 1200 kg, son regard perçant, un pedigree parfait et sa carrure imposante, l’animal respire la testostérone bovine. A Bulle, hier, à l’instant du marché-concours annuel, la bête fait partie des favorites. Dès 9 h, sorti du van, il est l’heure de la toilette. Douché, brossé, l’animal est prêt pour se pavaner au milieu de ses congénères. «Celui qui s’en occupe aujourd’hui, c’est Richard, mon fils. C’est lui, la relève!» déclare Maurice Perrin, éleveur aux Ponts-de-Martel. Richard bichonne minutieusement «Matt», et son père souligne la manière de gérer le stress de ce jour particulier: «Les bêtes ressentent nos émotions.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!