Football - Matteo Tosetti: «On n’en a pas fait assez pour mériter plus»
Publié

FootballMatteo Tosetti: «On n’en a pas fait assez pour mériter plus»

Alors qu’il avait son destin en mains contre Lucerne, Sion n’a pas su en profiter (1-1). Son milieu de terrain évoque ce qui n’a pas fonctionné.

par
Nicolas Jacquier
Matteo Tosetti et Sion ont souffert face au FC Lucerne de Jordy Wehrmann.

Matteo Tosetti et Sion ont souffert face au FC Lucerne de Jordy Wehrmann.

freshfocus

Dans un match qui aurait pu tourner à la correction, tant Lucerne s’est créé d’occasions, souvent immenses, de prendre ses distances alors qu’il menait déjà 1-0 (20 tirs à 6), le FC Sion a fini par sauver un point heureux. Compte tenu de la pauvreté de son jeu, c’est probablement plus qu’il ne pouvait espérer. Mais ce salaire pourrait ne pas suffire suivant la combinaison des résultats de samedi…

«On voit que Lucerne évolue en pleine confiance, une confiance que l’on n’a jamais vraiment trouvée de notre côté»

Matteo Tosetti

Pour les joueurs valaisans, c’est un échec peut-être lourd de conséquences mais qui, paradoxalement, pourrait lui-même être source d’espoirs. «On n’en a pas fait assez pour mériter plus, convenait lucidement Matteo Tosetti. On n’a jamais réussi à mettre en place le plan de jeu qui avait été prévu. Il faut retenir notre belle réaction en fin de match. On voit que Lucerne évolue en pleine confiance, une confiance que l’on n’a jamais vraiment trouvée de notre côté. On doit se baser sur nos bonnes 25 dernières minutes pour aller chercher la victoire à Lugano.»

A lire ici, notre compte-rendu de la rencontre.

À 180 minutes du dénouement, peut-être moins, comment le Tessinois envisage-t-il la suite immédiate? «On connaît la situation, répond notre interlocuteur. On sait que l’on dépend aussi des autres mais je suis sûr que si l’on termine avec 2 matches/6 points, on se sauvera.»

En manque d’énergie

Mercredi soir à Tourbillon, Sion a aussi souffert physiquement. Comme si sa victoire dominicale à Saint-Gall lui avait coûté trop de forces… De toute évidence, l’enchaînement des matches a mis plusieurs éléments dans le rouge.

«À l’arrivée, on est content de prendre un point que l’on ne méritait pas»

Kevin Fickentscher

«L’énergie nous a manqué, admettait Kevin Fickentscher dont les arrêts à répétition, ajoutés à une certaine maladresse lucernoise dans le dernier geste, ont permis de laisser Sion dans une partie qui aurait pu lui échapper. On peut être content que Lucerne n’ait pas tué le match comme ils en ont eu la possibilité. On a eu le mérite de ne pas lâcher. À l’arrivée, on est content de prendre un point que l’on ne méritait pas.»

Pour autant, la situation mathématique demeure plus que compliquée. «On est conscient que ce que l’on a fait ne suffit pas, reconnaît son capitaine. Mais on n’a pas le temps de cogiter, encore moins de se plaindre. On va tenter de récupérer au mieux avant le déplacement de Lugano.»

Là-bas, le visiteur devra obligatoirement l’emporter et/ou spéculer sur des échecs de Vaduz (9e) et Saint-Gall (8e), face à respectivement Servette et Lausanne. «On aurait dû faire beaucoup mieux, mais on n’a pas su gérer la pression mise par les Lucernois, lâchait Marco Walker. Ils font 10-15 passes et nous, on récupère le ballon, puis on le reperd trop rapidement.» Le coach du FC Sion est conscient que la marge de manœuvre devient dorénavant quasi inexistante. «On a déjà fait des bons matches à Genève et à Saint-Gall… On va donc faire un bon match à Lugano. À la maison, on voit que l’on ne peut pas gagner pour le moment.»

Samedi, Sion peut être relégué ou 8e

Pourtant, il faudra peut-être bien y songer. Car en cas de résultats favorables lors de la 35e journée, Sion devra ensuite en découdre avec le FC Bâle à… Tourbillon. Avec la probable nécessité de devoir l’emporter pour sauver sa peau (et sa place dans l’élite).

Mais on n’en est pas encore là, chaque chose en son temps. Mathématiquement, les Valaisans peuvent encore espérer se sauver. Dans les faits, ce sera peut-être une autre affaire. À Lugano, Sion commencera son match en Super League; suivant comment, il pourrait le terminer en Challenge League. Ou à la… 8e place pour s’offrir ensuite une finale contre les Rhénans à domicile.



Votre opinion