Ouragan: Matthew: le bilan s'alourdit en Haïti
Publié

OuraganMatthew: le bilan s'alourdit en Haïti

L'ouragan a fait au moins 473 morts sur l'île lors de son passage la semaine dernière, selon un bilan encore provisoire de la protection civile diffusé mardi.

1 / 64
Au sud d'Haïti, de nombreuses familles ne parviennent toujours pas à subvenir à leurs besoins après le passage de l'ouragan dévastateur. (Lundi 3 mai 2017)

Au sud d'Haïti, de nombreuses familles ne parviennent toujours pas à subvenir à leurs besoins après le passage de l'ouragan dévastateur. (Lundi 3 mai 2017)

Keystone
Haïti subit toujours les conséquences de l'ouragan Matthew qui a dévasté une partie du pays en octobre 2016. (Mercredi 18 janvier - Image d'archives)

Haïti subit toujours les conséquences de l'ouragan Matthew qui a dévasté une partie du pays en octobre 2016. (Mercredi 18 janvier - Image d'archives)

Le passage de l'ouragan dévastateur Matthew sur le sud d'Haïti le 4 octobre a causé près de 2 milliards de dollars de dégâts. (Vendredi 28 octobre 2016)

Le passage de l'ouragan dévastateur Matthew sur le sud d'Haïti le 4 octobre a causé près de 2 milliards de dollars de dégâts. (Vendredi 28 octobre 2016)

Un deuil national de trois jours a été décrété à partir de dimanche en Haïti.

Le département de la Grande Anse, qui a été directement traversé par l'ouragan, est le plus touché: les autorités y ont recensé 244 morts et 97 blessés.

Selon la protection civile haïtienne, 75 personnes sont toujours portées disparues et plus de 330 personnes ont été blessées dans le pays.

Le précédent décompte, lundi matin, faisait état d'au moins 372 morts.

Grandes inondations

Plus de 175'500 Haïtiens sinistrés sont encore aujourd'hui réfugiés dans des abris provisoires, dont de nombreuses écoles, ce qui a empêché près de 100'000 enfants de reprendre lundi les cours comme prévu par le ministère de l'Education.

Face à l'ampleur des pertes humaines et des destructions, le président provisoire de la République Jocelerme Privert a décrété samedi trois jours de deuil national à compter de dimanche.

Au moins 1,4 million de personnes, sur une population nationale estimée à 10,3 millions, ont besoin d'une assistance d'urgence, a relevé lundi Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU.

Toute la partie méridionale du pays a été noyée sous des pluies diluviennes et secouée par des vents très violents, pendant de longues heures. Matthew était alors en catégorie 4, avec des vents de 230 km/h.

Au-delà des destructions, les autorités et organisations humanitaires redoutent une importante recrudescence du choléra en raison des grandes inondations et du cruel manque d'accès à l'eau potable et à des produits d'hygiène dans les zones sinistrées.

(AFP)

Votre opinion