21.02.2013 à 08:30

SécuritéMaudet veut réintroduire les écoutes téléphoniques

Le Grand Conseil genevois discute ce soir de l’ouverture d’enquêtes secrètes avant infraction. Pierre Maudet est au cœur du dispositif.

par
Valérie Duby et Didier Tischler

Le débat s’annonce houleux ce soir au Grand Conseil genevois. Le conseiller d’Etat Pierre Maudet va soumettre aux députés un projet de loi pour que la police puisse enquêter en amont de l’ouverture d’une procédure judiciaire. Ce que ne permet plus de faire le «nouveau» Code de procédure pénale entré en vigueur en 2011. Un exemple? Actuellement, un policier ne peut plus aujourd’hui interpeller un dealer sans se légitimer avec sa carte ou son brassard «Police»... Avec le projet de loi Maudet, les policiers pourraient de nouveau espionner leurs potentielles proies, de manière anonyme ou sous couverture, avant la commission du délit. Des moyens techniques pourront être utilisés comme les écoutes, les films et photos, ainsi que la pose de GPS sous les véhicules.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!