Football - Maurizio Jacobacci: «Tout est réuni pour faire quelque chose de bien»
Publié

FootballMaurizio Jacobacci: «Tout est réuni pour faire quelque chose de bien»

A 58 ans, l’Italo-Suisse s’apprête à découvrir la L2 française sur le banc de Grenoble. Dans la capitale des Alpes, il s’apprête à retrouver quelques visages connus.

par
Nicolas Jacquier
Avec Grenoble, Maurizio Jacobacci va découvrir un 13e club. Il a quitté Lugano après avoir avant cela entraîné successivement Mendrisio, Chiasso, Delémont, Baden, Wil, Vaduz, Kriens, Schaffhouse, Wacker Innsbruck, Sion et Bellinzone. 

Avec Grenoble, Maurizio Jacobacci va découvrir un 13e club. Il a quitté Lugano après avoir avant cela entraîné successivement Mendrisio, Chiasso, Delémont, Baden, Wil, Vaduz, Kriens, Schaffhouse, Wacker Innsbruck, Sion et Bellinzone.

freshfocus

Pour suivre Maurizio Jacobacci (58 ans), il faudra désormais se rendre sur les pelouses de L2 française ou observer de loin ce qui s’y passe. Après avoir entraîné Lugano avec succès – son contrat n’a pas été prolongé par les nouveaux propriétaires du club –, l’Italo-Suisse a rebondi à Grenoble où l’attend un défi qu’il qualifie lui-même de «très intéressant.»

Il succède à Philippe Hinschberger, qui a conduit le club à une magnifique 4e place mais qui a préféré poursuivre sa carrière sur le banc d’Amiens.

«Grenoble est un club très bien structuré, non sans ambitions. On veut bien faire, en ayant une continuité dans les résultats»

Maurizio Jacobacci, nouvel entraîneur de Grenoble Foot 38

«La France, c’est quand même le pays des champions du monde. On y vit le foot de manière passionnée. Grenoble est un club très bien structuré, non sans ambitions. On veut bien faire, en ayant une continuité dans les résultats. L’objectif, c’est de continuer à progresser dans la stabilité. J’ai déjà vu plusieurs matches de championnat. Il y a de la jouerie. J’hérite d’une bonne équipe, dans un entourage plutôt familial. Tout est réuni pour faire quelque chose de bien.»

Rendez-vous décisif à Annecy

Tout s’est fait très rapidement. Le contact initial a été établi par l’agent de Charles Pickel, lequel avait rejoint Grenoble en juillet 2019 après son passage à Neuchâtel et son expérience zurichoise sous le maillot de GC. Après un premier rapprochement par téléphone, Jacobacci et ses nouveaux dirigeants se sont rencontré jeudi dernier à Annecy. «Chacun a fait un bout de route. Moi, je venais de Zoug. J’avais déjà longuement parlé avec Max Marty, le directeur sportif. J’ai fait la connaissance de mon nouveau président.»

Classé parmi les 500 plus grosses fortunes de l’Hexagone, Stéphane Rosnoblet (57 ans) gère une vingtaine de sociétés, dont le groupe de distribution Provencia (à travers les magasins Carrefour). Il est aussi le propriétaire du GF38 depuis juin 2015.

«J’ai déjà un vécu à l’étranger. Je sais mieux à quoi m’attendre et à quoi je dois peut-être faire attention»

Maurizio Jacobacci, nouvel entraîneur de Grenoble Foot 38

Jacobacci figurait dans la short-list des dirigeants grenoblois. Les excellents résultats qu’il a obtenus avec Lugano (1,42 point de moyenne) ont pesé à l’heure du choix. Sa maîtrise des langues également, tout comme son passeport italien. «A Grenoble, on est plus proche de l’Italie que Paris. Turin est à moins de trois heures…»

Pour l’ancien technicien du FC Sion, Grenoble est la troisième expérience à l’étranger après… Vaduz et surtout Wacker Innsbruck (2e division autrichienne). «Les expériences humaines que j’ai vécues là-bas m’ont enrichi. J’ai déjà un vécu à l’étranger. Je sais mieux à quoi m’attendre et à quoi je dois peut-être faire attention…»

Remplacé par une star à Lugano

A Lugano, Maurizio Jacobacci savait que son temps était terminé, qu’il n’entrait pas dans les plans des nouveaux dirigeants et qu’il lui incombait donc de se trouver un nouveau challenge. Il n’en conçoit aucune animosité. Au Cornaredo, sa place sera occupée à la rentrée par le Brésilien Abel Braga (68 ans).

L’ancien joueur du PSG a connu son heure de gloire lors de la saison 2006-2007. Il avait alors conduit Porto Alegre à la victoire lors de la Copa Libertadores avant de faire main basse sur la Coupe du monde des clubs en dominant en finale le FC Barcelone (1-0). Cinq ans plus tard, il avait été sacré champion du Brésil avec Fluminense.

«Quand mon successeur va voir tout ça, il va tomber de très haut par rapport à ce qu’il a connu jusqu’à présent»

Maurizio Jacobacci, ancien coach du FC Lugano

«Je sais dans quel état et comment sont les vestiaires et le bureau de l’entraîneur au Cornaredo, reprend son prédécesseur. Quand il va voir tout ça, il va tomber de très haut par rapport à ce qu’il a connu jusqu’à présent.»

Un ancien joueur du FC Sion en train d’exploser

Maurizio Jacobacci, lui, découvrira les installations de Grenoble Foot 38 dès ce lundi. Dans la capitale des Alpes, la reprise de l’entraînement est fixée deux jours plus tard. Un premier camp de préparation prévu à Aix-les-Bains permettra à Jacobacci de faire plus ample connaissance avec ses joueurs parmi lesquels figurent le Français Yoric Ravet (ex-Lausanne, YB et GC) et l’avant-centre sénégalais Moussa Djitté. Passé par Tourbillon, l’ancien joueur du FC Sion a vu aujourd’hui sa valeur marchande exploser. Très sollicité, Djitté a terminé la dernière saison avec 8 buts au compteur en 35 matches.









Votre opinion