07.06.2015 à 20:23

EscrimeMax Heinzer vice-champion d'Europe

A Montreux, le Schwytzois de 27 ans a ajouté la médaille d'argent à ses trois médailles de bronze remportées entre 2011 et 2014.

par
SI

Max Heinzer est vice-champion d'Europe à l'épée. A Montreux, le Schwytzois de 27 ans a ajouté la médaille d'argent à ses trois médailles de bronze remportées entre 2011 et 2014. Au terme d'une journée éprouvante pour les nerfs, il a perdu en finale 15-12 contre le Français Gauthier Grumier, no 1 mondial.

C'est la 19e médaille suisse aux Championnats d'Europe depuis la 1re édition en 1981. Toutes à l'épée. Chez les hommes, seul Olivier Carrard, aujourd'hui président de Swiss Fencing et du comité d'organisation de l'Euro montreusien, a décroché l'or à ce jour (en 1982). Mais Heinzer se rapproche...

Le no 4 mondial s'est montré héroïque dans sa demi-finale face au Hongrois Gabor Boczko. Alors qu'il menait aisément 10-6, il a chuté et a dû recevoir des soins à une main pendant plusieurs minutes. Boczko a pu rapidement recoller au score face à un Schwytzois sonné, pour prendre l'avantage 14-13 à une minute de la fin. Mais Heinzer le battant a pu faire valoir sa fougue pour s'imposer à la mort subite, 15-14.

Auparavant, il avait réussi un parcours exemplaire en écartant successivement dans le tableau principal le Russe Vadim Anokhin (15-4), le Hongrois Peter Somfai (15-11), le Néerlandais Bas Verwijlen (15-7) et l'Ukrainien Maksym Khvorost (14-12), tombeur un peu plus tôt du Bernois Fabian Kauter.

Heinzer a, tout au long de ce parcours épicé, dû affronter des adversaires aux styles très différents. Il a démontré toute l'étendue de son registre, qui est loin de se limiter à l'attaque à tout-va, sa marque de fabrique. Il sait aussi faire preuve de patience, de ruse, et attendre son heure. Son explosivité et sa capacité à se motiver, au besoin en faisant appel au public, l'ont porté jusqu'en finale. Où Gauthier Grumier était le plus fort. Les autres Suisses, Peer Borsky, Fabian Kauter et Benjamin Steffen, ont tous été éliminés en 16es de finale. Une vive déception, en particulier pour Kauter et Steffen. Ils tenteront de se rattraper, avec Heinzer, dans l'épreuve par équipes de mercredi, où la Suisse est triple tenante du titre.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!