26.05.2017 à 13:57

TestMazda MX-5: Comme un air de mini-corvette

Après un premier contact enthousiasmant, on a soumis le nouveau roadster Mazda à un essai plus complet. Notre verdict? Petit jouet, mais un plaisir XXL!

von
Philippe Clément
1 / 8
Le nouveau roadster de Mazda est un petit jouet qui vous procurera un plaisir XXL!

Le nouveau roadster de Mazda est un petit jouet qui vous procurera un plaisir XXL!

Philippe Clément/LMS
L'avantage d'un cabrio «targa», c'est que – une fois le toit replié dans son logement – les montants arrière reviennent en place et protègent des remous. À moins d'avoir… la tête qui dépasse du pare-brise, vous serez donc particulièrement bien abrités.

L'avantage d'un cabrio «targa», c'est que – une fois le toit replié dans son logement – les montants arrière reviennent en place et protègent des remous. À moins d'avoir… la tête qui dépasse du pare-brise, vous serez donc particulièrement bien abrités.

Philippe Clément/LMS
Mais qu'est-ce qui est passé par la tête des designers? Non, nous ne sommes pas en train d'essayer de nettoyer le pot, mais bien… d'ouvrir le coffre! Dont le bouton est planqué sous le pare-chocs, à côté de l'éclairage de la plaque. On vous laisse imaginer le plaisir quand il a plu…

Mais qu'est-ce qui est passé par la tête des designers? Non, nous ne sommes pas en train d'essayer de nettoyer le pot, mais bien… d'ouvrir le coffre! Dont le bouton est planqué sous le pare-chocs, à côté de l'éclairage de la plaque. On vous laisse imaginer le plaisir quand il a plu…

Philippe Clément/LMS

Après avoir ressuscité la mode des petits cabriolets deux places, la Mazda MX-5 cherchait le moyen de se réinventer. La nouvelle génération a ainsi intégré les codes stylistiques du «Kodo design»: des ailes plus galbées, des lignes plus félines et des phares très étroits. Superbe!

Mais avec la RF, on passe encore à l’étage supérieur: en offrant désormais la possibilité, à tous ceux que la conduite «cheveux au vent» rebutait, de profiter de rouler décapoté sans avoir à subir trop de remous dans l’habitacle.

La seule chose qui nous avait inquiétés lors du premier contact? Des bruits d’air persistants au niveau des jointures du toit. Problème résolu! Le souci ne venait que de joints pas 100% parfaits sur les versions de présérie que nous avions conduites. Désormais, tout est rentré dans l’ordre. Vous serez donc bien à l’abri – et au chaud en période de frimas ou de pluie. Et vous profiterez du soleil et des odeurs de foin coupé lors de journées aussi ensoleillées que celle qui viennent de passer.

Pour le reste, la RF garde toutes les qualités dynamiques de la MX-5. Joueuse, précise, «facile», c’est une vraie machine à distiller du plaisir de conduire, quelles que soient les conditions. Rayon équipement, elle propose le meilleur de la technologie moderne, de la clim au tempomat, du contrôle de stabilité à l’antipatinage. Et plus si option(s)… La version top «Revolution» propose en sus un différentiel arrière à glissement limité qui vous ouvrira la porte des bases du pilotage. Et si vous craquez pour l’option Sport Pack (amortisseur Bilstein et barre antirapprochement avant), vous pourrez carrément aller faire un tour sur circuit.

À noter que, depuis janvier, Mazda vous offre un jeu de pneus d’hiver. Et les jantes qui vont avec.

MX-5 RF Skyactiv-G 160

Cyl.: 1998 cm3 Puiss.: 160 ch à 6000tr/min Couple: 200 Nm à 4600 tr/min

Transmission: aux roues AR. Boîte: Man/6 rapp (option: autom. 6)

Dim. (Lxlxh): 3,92 x 1,74 x 1,24 m. Empat.: 2,31 m. Coffre: 127 l.

Perf.: 215 km/h; 0-100 7'5. Conso: 7,3 1/100 km. Co2: 154 g/km EE: G.

Prix de base: 24'700 fr.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!