Publié

GolfMcIlroy monte en puissance, les Suisses à la maison

Le Nord-Irlandais a rendu une carte de 63 (-7), vendredi à l’Omega European Masters de Crans-Montana. Il n’est qu’à un coup du leader.

par
Jérôme Reynard
Crans-Montana
Rory McIlroy dans ses oeuvres, à Crans-Montana.

Rory McIlroy dans ses oeuvres, à Crans-Montana.

Keystone

L’Omega European Masters a un nouveau leader. Après le duo Schwab/Lorenzo-Vera de jeudi soir, c’est le Malaisien Gavin Green - il porte bien son nom - qui a pris la tête du tournoi valaisan après deux tours. Le jeune homme de 25 ans a rendu une carte de 64 (-6), vendredi, pour porter son score total à -11. Il compte un coup d’avance sur un groupe de cinq joueurs notamment composé de Tommy Fleetwood (-5 vendredi, comme la veille) et de Rory McIlroy (-7 vendredi après son -3 de la veille).

Le No 2 mondial a accéléré la cadence en seconde partie de deuxième tour, enchaînant trois birdies et un eagle entre le 14 et le 17 (-5 en 4 trous). Pour le plus grand bonheur du nombreux public de Crans-Montana (16 800 spectateurs, un record absolu sur une journée). La montée en puissance du Nord-Irlandais laisse augurer un week-end palpitant.

Sergio Garcia en embuscade

Parmi les autres favoris, Sergio Garcia est en embuscade (-6 au total), alors que le double tenant du titre Matthew Fitzpatrick (-2) peut quasi déjà faire une croix sur le triplé. L’Anglais a franchi le cut avec un seul coup de marge. Chose que ne sont toutefois pas parvenus à faire les huit Suisses au départ du tournoi. Dont le Genevois Raphaël de Sousa (+1), auteur d’un triple bogey - sur son huitième trou de la journée - qui a plombé ses chances de qualification pour le week-end.

Les joueurs helvétiques se consoleront en se disant que certains noms bien connus du monde du golf sont passés à la trappe en leur compagnie (Willett, Björn, Wiesberger, Noren, Donald, Harrington, Wallace).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!