Hockey sur glace – McSorley: «A Sierre, ce projet d’envergure va changer nos vies»

Publié

Hockey sur glaceMcSorley: «A Sierre, ce projet d’envergure va changer nos vies»

A la tête du groupe d’investisseurs qui veut bâtir une patinoire de 7000 places à Sierre, Chris McSorley a scellé une union avec le président de la Ville et le patron du club local.

par
Emmanuel Favre
(Sierre)
Pierre Berthod (président de la Ville de Sierre) et Chris McSorley (président de Sierre-Valais Sport).

Pierre Berthod (président de la Ville de Sierre) et Chris McSorley (président de Sierre-Valais Sport).

DR

L’Hôtel de Ville, à Sierre, a vécu un moment historique ce mercredi matin. Dans cette bâtisse où les mariages civils sont célébrés depuis des décennies, une poignée d’invités ont été les témoins de la première union à trois scellée dans ces lieux.

Trois personnes se sont en effet promis fidélité et soutien dans une aventure toute aussi inouïe de l’histoire de la Cité du Soleil.

Pierre Berthod, le président de ville du Valais central.

Alain Bonnet, le président du club de hockey local qui milite en Swiss League.

Et Chris McSorley, qui coiffe la casquette de président de la société «Sierre-Valais Sport», la SA qui regroupe les investisseurs désireux de bâtir une enceinte de 7000 places dans le quartier de Condémines et, à terme, de diriger le HC Sierre en National League.

Une  nouvelle fonction pour Chris McSorley.

Une nouvelle fonction pour Chris McSorley.

DR

Pas avant 2026

L’enfant du «trouple», qui était initialement espéré pour 2024, ne verra cependant pas le jour avant 2026. Les mariés se sont donnés 10 mois, jusqu’au 31 août 2022, pour voir s’ils peuvent vraiment vivre ensemble et s’engager par le biais d’un pré-contrat. Puis, le cas échéant, obtenir l’adhésion de proches qui siègent au Conseil général de la Ville. Puis, éventuellement, recevoir l’aval de la population par l’intermédiaire d’un scrutin populaire.

«Ce projet public-privé est bien plus qu’un projet de patinoire, estime Pierre Berthod. C’est l’occasion de repenser tout un quartier à proximité du centre-ville.» L’une des idées est d’y implanter un éco-quartier, en plus d’un hôtel et d’un centre médical.

«Soit le HC Sierre restera en 2e division pendant 30 ou 40 ans, soit il deviendra une marque reconnue en National League»

Chris McSorley, président de Sierre-Valais Sport

«Il est l’heure, souligne Chris McSorley. Ce projet d’envergure va changer nos vies. Soit le HC Sierre restera en 2e division pendant 30 ou 40 ans, soit il deviendra une marque reconnue en National League.»

«A court terme, rebondit Alain Bonnet, nous voulons jouer les premiers rôles en Swiss League. A moyen terme, nous visons la promotion en National League.» Dans sa patinoire de Graben délabrée, le HCS n’aura pas la possibilité de générer des revenus supérieurs à ceux d’aujourd’hui, soit entre 3 et 4 millions de francs.

«On investira pour monter», promet McSorley, en possession d’un accord pour devenir actionnaire majoritaire du HCS en fonction de l’évolution de dossier du stade.

Il n’y a pas eu de riz après la cérémonie. Mais, comme le veut la coutume après un mariage, un apéro.

Puis, déjà, une réunion de travail.

Ton opinion