Tennis – Medvedev et Zverev lancent (enfin) le Masters
Publié

TennisMedvedev et Zverev lancent (enfin) le Masters

Au terme, jusqu’ici, du plus beau combat de la semaine à Turin, Daniil Medvedev a battu Alexander Zverev 6-3 6-7 7-6. Le Russe est qualifié pour les demi-finales.

par
Jérémy Santallo
Face à Daniil Medvedev (à g.), la série noire continue pour Alexander Zverev.

Face à Daniil Medvedev (à g.), la série noire continue pour Alexander Zverev.

Reuters

Alexander Zverev, No 3 mondial, va finir par nous faire un blocage avec Daniil Medvedev, qui le devance au classement ATP. Les deux hommes étaient pourtant à égalité parfaite (5-5, dix confrontations sur dur) avant leurs retrouvailles, mardi, pour le tournoi des Maîtres. Mais c’est le champion olympique allemand qui restait sur quatre revers de rang face au récent lauréat de l’US Open, le dernier en date il y a dix jours en demi-finale de Paris-Bercy (6-2 6-2).

Cette fois, à Turin, il y a eu match à l’occasion de la deuxième journée du groupe rouge au Masters. Mais la sentence, au final, est la même pour «Sascha», vaincu 6-3 6-7 (3/7) 7-6 (8/6). «Peu importe combien de fois tu gagnes de suite contre un joueur de sa trempe. Tu peux en perdre autant après ça, a expliqué Medvedev lors de son point presse après la partie. Chaque rencontre est différente et aujourd’hui (ndlr: mardi), ça se joue sur quelques points. C’était très serré. Peut-être que par moments, je lis bien dans son jeu. Mais là, nous avons vu qu’il comprenait aussi très bien le mien (sourire).»

La confiance de Medvedev

Vainqueur en trois sets d’Hurkacz, dimanche, sans avoir concédé la moindre balle de break, Medvedev en a sauvé deux dès sa première mise en jeu, grâce à un ace et une attaque sur le côté droit de Zverev. Emprunté sur son jeu de jambes en début de partie, «Sascha» a commis une vilaine double faute à 30A sur le jeu suivant. Et sur le point d’après, Medvedev a collé un immense retour en coup droit pour mieux entrer dans le terrain et réaliser le premier break de la rencontre à la volée (2-0).

Le Russe de 25 ans a failli lâcher son avantage dans la foulée mais, faisant face à une troisième balle de break contre lui, il a pris tous les risques sur son second service et a frappé un revers terrible dans l’angle du court. À ce moment-là, Medvedev transpirait littéralement la confiance et c’est en toute logique qu’il empochait le gain de la première manche après 38 minutes (6-3).

Faute de pied sévère

Le protégé du coach français Gilles Cervara a eu deux occasions d’enfoncer le clou lors du premier jeu de la seconde manche. Mais Zverev n’a pas tremblé - un service gagnant et un ace. À 3-3, sur une nouvelle balle de break en sa faveur, Medvedev s’est par contre montré trop attentiste à l’échange. Et à 4-4, alors qu’il menait 00-30 sur le service adverse, le Moscovite a fait deux erreurs très inhabituelles, pour lui, en coup droit

Il a fini par le payer au prix fort lors d’un tie-break (3-7) qui a basculé après qu’il a été pénalisé pour une (sévère) faute de pied. Frustré par le public «très intelligent» – ce sont ses mots – du Pala Alpitour, qui a salué le smash au corps de Zverev pour conclure le jeu décisif, Medvedev n’a pas caché son mécontentement pendant que l’Allemand de 24 ans haranguait la foule. Le set décisif n’aurait pas pu être mieux lancé.

À des années-lumière du non-match de Paris-Bercy, la rencontre s’est transformée en véritable combat, du fond de court mais surtout au service où les deux hommes ont singulièrement haussé le curseur. Cela ne pouvait que se finir au tie-break et dans celui-ci, Medvedev, qui s’est retrouvé mené 2-4, a fini par lâcher un demi-sourire jubilatoire après sa troisième balle de match (8-6).

«Ce n’est pas comme tous les autres tournois, je suis encore en course pour la victoire finale»

Alexander Zverev

Face au Russe, tenant du titre du Masters, la série noire continue pour Zverev, qui n’a plus battu Medvedev depuis le tournoi des Maîtres de 2019. Pas de quoi dévaster «Sascha», déjà tourné vers son rendez-vous décisif de jeudi contre Hurkacz. «Ce n’est pas comme tous les autres tournois, je suis encore en course pour la victoire finale, a réagi le champion de 2018 en conférence de presse. Bien sûr que j’aurais aimé l’emporter aujourd’hui (ndlr: mardi) mais rien n’est fini. J’ai mon destin entre mes mains.»

Matteo Berrettini forfait

Blessé aux abdominaux lors de son premier match contre Zverev dimanche, lors duquel il avait abandonné, Matteo Berrettini a déclaré forfait pour sa deuxième rencontre mardi soir. «Je suis dévasté, je n’aurais jamais pensé que je devrais renoncer comme ça au tournoi de tennis le plus important jamais organisé en Italie», a-t-il écrit sur ses réseaux sociaux. L’Italien a été remplacé par son compatriote Jannik Sinner, qui a dominé le Polonais Hubert Hurkacz 6-2 6-2, pour sa première participation au Masters.

Votre opinion